Milos Forman et Quentin Tarantino décorés à Cannes…

Les cinéastes américains Milos Forman et Quentin Tarantino ont été décorés à Cannes mardi 18 mai par le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres, aux côtés de ses homologues allemand et polonais, Christina Weiss et Waldemar Dabrowski.

Le réalisateur de Larry Flynt et Vol Au Dessus D'Un Nid De Coucou a été élevé au grade de Chevalier de la Légion d'honneur.

Milos Forman a dédié sa décoration à l'écrivain Milan Kundera, d'origine tchèque comme lui :
"Il m’a introduit à la littérature française, au cinéaste François Truffaut et au Festival de Cannes (…) et m’a permis de trouver la route vers le monde entier".

Renaud Donnedieu de Vabres :
"Milos Forman, vous êtes un maître du cinéma mondial, vous êtes le créateur d'un cinéma exigeant populaire qui transcende les frontières, un modèle pour des générations de cinéastes",
"Votre œuvre par sa qualité, sa variété et son universalité, illustre cette conviction partagée par les ministres de la Culture que la diversité culturelle n'est pas un slogan mais une réalité vivante"
"Comme Vaclav Havel, vous avez connu les ravages du totalitarisme (...) L'Europe a besoin de vous pour votre "savoir transmettre" une culture cinématographique qui doit demeurer au cœur de l'Europe de la Culture qui est tout autant un héritage qu'un projet".


Le président du jury de ce 57ème Festival de Cannes, qui a également présenté son film Kill Bill (volume 2) hors compétition, a lui été élevé au grade d'Officier des Arts et Lettres.

Quentin Tarantino :
"J’ai connu la France par ses films. (…) C'est comme cela que je suis devenu francophile, alors que je n'avais pas les moyens de venir en France".
"Bien que je réside aux Etats-Unis, je ne me considère pas comme un cinéaste américain. Je me considère comme un cinéaste qui fait des films pour la planète Terre et je vous remercie de m'accueillir".


Renaud Donnedieu de Vabres :
"Il est l'enfant prodige et terrible du cinéma mondial, enfant de Los Angeles et de Cannes".
"Nous avons besoin de vous dans le combat pour la liberté de la création pour le respect des artistes et leur travail, pour le bien-être de la créativité musicale et cinématographique, contre les menaces de la piraterie".


Amélie Chauvet (Cannes, 19 mai 2004 – Avec AFP)

=> Retrouvez toutes les infos sur CANNES 2004

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter