Mon expérience HALLUCINANTE : Un concert de U2 à Cannes !!!

Entre la musique et le cinéma, mon cœur balance depuis toujours… Clint Eastwood ou Bono ? Journaliste de cinéma ou journaliste musical… Finalement, ma carrière s’orientera plus vers le premier. Des regrets ? Aucun… Enfin si, un seul, jusqu’à hier soir : ne pas pouvoir interviewer Bono à l’occasion des promos de ses albums...
Mais voici déjà quelques semaines que je me préparais à vivre un concert de U2 dans l’immense salle Louis Lumière du palais des festivals de Cannes, le film ayant été annoncé mi-avril dans la Sélection Officielle. Un film sur U2 ? En 3D ? C’est l’idée géniale et un peu folle de Catherine Owens : Filmer en 3 dimensions un concert de la dernière tournée du groupe, le Vertigo Tour.
C’était donc sûr, une soirée U2 se préparait sur la Croisette… Avec Bono ? Sans Bono ? Avec Bono ? Sans Bono ? Personne ne fût capable de répondre à ma question jusqu’à vendredi soir, où j’apprenais via mon petit programme presse que BONO serait présent à Cannes pour présenter le film et donnerai une conférence de presse dans l’après-midi. WOUAOUUU !!!! Je vais voir Bono !!!!! A peine remise d’une telle nouvelle que je partais à la chasse aux invitations pour la montée des marches aux bras du beau gosse irlandais, tout en m’assurant une bonne place dans la salle de conférence…

D’ailleurs, parlons-en de la conférence de presse…. Alors que j’attendais bien sagement devant l’estrade, mon appareil photo prêt à mitrailler, voici que j’entends dernière moi parler d’avion en retard, de photo-call annulé…. Pas de Bono ??? Ô rage ô désespoir (c’est comme ça qu’on dit dans ces cas là je crois !)…. Pas l’temps de s’effondrer quand un journaliste d’un site concurrent (merci CC d’AC… il se reconnaîtra) arrive comme le messie pour m’annoncer qu’une dépêche AFP venait de tomber : Bono donnera ce soir un mini-concert sur les marches du Palais !!!! Alors que mes collègues recevaient la dépêche au bureau, je courrais enfiler ma plus belle robe (la noire ? la rose ? la beige ? la noire ? la rose ? la beige ????? Dis, Bono, tu préfères quoi ???).
Quelques heures plus tard, j’avais enfin réalisé ce qui m’arrivait : j’allais assister à un concert de U2 sur les marches de Cannes, que je monterai ensuite pour assister à la projection en 3D de leur concert (U2 3d), le tout assise quelques rangs derrière le groupe !!!
Vous savez ce que c’est d’assister à un concert en petite robe de soirée avec des talons aiguilles de plusieurs centimètres ??? Moi non plus, il y a un moment où ces affreuses douleurs passent pour de tout petits détails techniques !
Concert, deux chansons, du délire !!!
Montée des marches en jouant des coudes, du délire !!!
Arrivée de U2 dans la salle, quelques rangs devant moi, du délire !!!
Et c’est parti, tous armés de nos super lunettes 3D (grande classe !), nous plongions dans un monde hallucinant, où chaque spectateur a l’impression que le groupe chante uniquement pour lui… Ma voisine hurle, moi aussi… Ma voisine pleure, moi aussi….

Vous n’aimez pas spécialement U2 ? Vous n’avez rien à faire là…. Quoique, une telle expérience vaut le coup, quelque soient vos goûts musicaux (Comment ça vous n’aimez pas U2 ????)
Et voilà comment en une soirée, en alliant si magiquement le cinéma & la musique, le festival de Cannes n’a jamais aussi bien porté son nom de festival des rêves… qui deviennent réalité !
It was a beautiful day, don't let it get away… Beautiful day

Amélie Chauvet (Cannes, le 20 mai 2000)

=> Voir toutes nos photos du concert & du film !

PS : J’vous ai pas raconté ? A la fin du film, j’suis allée vers Bono et…. Et puis non, j’vous raconte pas !



Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter