Montevideo en guerre contre Steven Seagal.

Le gouvernement Uruguayen n'est pas content. Steven Seagal (Piège En Haute Mer) connu pour ses films musclés n'a semble t-il pas fait dans la dentelle avec son nouveau long-métrage Submergé, sorti uniquement en dvd cet été. Adepte depuis de nombreuses années des grosses explosions et des vilains terroristes, l'acteur gros bras aussi producteur de ce long-métrage n'a pas vraiment tenu compte des spécificités culturelles et géographiques du pays dans son scénario. L'Uruguay y est décrit comme une dictature sanguinaire où circulent impunément les groupes terroristes parmi des temples Mayas (typiques du Mexique) et les paysages montagnards. Les Uruguayens n'ont pas apprécié de voir leur nation ainsi mal menée, les représailles n'ont pas tardé. Depuis la capitale Montevideo, les représentants du pays ont fait savoir qu'ils avaient « la ferme intention de réaliser toutes les actions possibles par le droit » pour « inverser l'effet dommageable et immérité que le contenu du film pourrait produire ».
Mais comment ce cher Steven Seagal aurait pu connaître les kilomètres de plages et les collines verdoyantes de ce pays d'Amérique du Sud en tournant son film en Bulgarie par économie de budget ?
Cette aventure lui servira peut-être de leçon lors du choix de son prochain scénario…

S.R (Le 4 août 2005 - Avec l'AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter