Moritz de Hadeln au secours du Festival de Montréal

C'est Moritz de Hadeln qui s'occupera de la programmation du Festival International de Films, manifestation censée remplacer le Festival des Films du Monde se tenant à Montréal. En effet, Serge Losique à la tête de ce dernier s'est vu retirer les subventions de l'Etat qui jugeait sa politique pas assez transparente. Dirigeant le Festival des Films du Monde depuis 1977, Serge Losique voit donc le nouveau Festival International de Films comme une imposture. Pour lui tout ceci « ne fera que provoquer de la controverse et de la confusion sur la scène internationale », a t'il déclaré dans un communiqué. Pourtant la respectabilité de Moritz de Hadeln n'est plus à prouver. Il est d'ailleurs à l'origine de plusieurs festivals et fut le directeur de deux grandes manifestations cinématographiques que sont le Festival de Berlin et la Mostra de Venise. Le Britannique naturalisé Suisse Moritz de Hadeln a fondé le Festival International du Cinéma Documentaire en 1969 (aujourd'hui Festival Visions du Réel) avant de tenir le poste de directeur du Festival international du film de Locarno. C'est donc en toute logique que Montréal a nommé Moritz de Hadeln à la programmation de cette première édition qui se déroulera du 12 au 23 octobre 2005. Il aura la lourde tâche de remettre d'aplomb cette ville canadienne francophone trop longtemps boudée par le Cinéma et ses stars. Toronto lui fait effectivement de l'ombre par son festival qui réussit à réunir le tout Hollywood. Erica la femme de Moritz de Hadeln s'est vue confier à l'occasion le titre de directrice adjointe. Les deux gros bailleurs de fonds publics la Société de développement des entreprises culturelles du Québec et Téléfilm Canada ont choisi l'équipe Spectra qui s'occupe déjà du Festival de Jazz et des FrancoFolies pour organiser ce rendez-vous cinématographique.

V.P. (11 février 2005 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter