Mort de Charlton Heston, l'une des dernières légendes d'Hollywood

Charlton Heston, l'une des dernières légendes d'Hollywood, est mort samedi à son domicile de Beverly Hills à 84 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué.
Charlton Heston, qui avait reçu en 1959 l'oscar du meilleur acteur dans Ben Hur et avait interprété Moïse dans les Dix Commandements de Cecil B. De Mille en 1956, luttait ces dernières années contre la maladie d'Alzheimer. Il est décédé avec sa femme Lydia à ses côtés, selon le communiqué.
"A ses amis, collègues et admirateurs, nous apprécions vos prières et votre soutien. Il se dévouait avec passion à chaque rôle qu'il incarnait, et souscrivait à chaque cause avec un enthousiasme et une intégrité incomparables", déclare la famille dans son communiqué.
"Personne ne peut demander une vie aussi remplie que ne l'a été la sienne. Dans ses propres mots, +J'ai vécu une vie formidable. J'ai vécu assez pour deux+", ajoute le texte.
Heston était aussi connu pour ses prises de position en faveur des armes à feu et avait été un membre actif de la National Rifle Association, le puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis.

Charlton Heston est né le 04 octobre 1924, à Evanston dans l'Illinois, de son vrai nom John Charles Carter.
Il est révélé dans le film Sous Le Plus Grand Chapiteau Du Monde, en 1952, puis obtient la consécration avec Les Dix Commandements de Cecil B. Demille, en 1956, et Ben-hur de William Wyler, en 1959 pour lequel il reçoit l'Oscar du meilleur acteur pour le rôle de Judas Ben-Hur, prince de Judée.
Il devient très vite le spécialiste des rôles historiques dans les grosses productions hollywoodiennes. Ainsi, il a interprété Moïse, Le Cid, Henri VIII, Richelieu…

Dans les années 1970, il change un peu de registre en jouant dans des long-métrages tels que Le Survivant (1971), Soleil Vert (1973) et le film culte La Planète Des Singes. Après un passage à vide dans les années 1980, il renoue avec le succès en apparaissant dans de nombreux films, comme La Planète Des Singes, nouvelle version made in Tim Burton dans lequel il joue le rôle d'un vieux singe…
Outre sa carrière d'acteur, il est membre honorifique à la vie de la National Rifle Association dont il a été le président. Cette association milite pour l'autorisation de la possession d'armes à feu pour les particuliers et défend par conséquent le deuxième amendement de la constitution américaine. Il est d'ailleurs apparu, en 2003, dans Bowling For Columbine de Michael Moore où il est relativement malmené pour ses prises de position.
En 2003, il annonçait souffrir de la maladie d'Alzheimer.

A.C. (6 avril 2008 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter