Netflix veut dévoiler 80 films originaux en 2018

mardi 17 octobre 2017 - 15:51 | Showbizz
Le géant américain n’en a pas fini d’étendre son emprise sur le milieu audiovisuel. C’est la pensée qui ressort de la conférence filmée tenue par Netflix et ses investisseurs hier et dans laquelle Ted Sarandos, chef du contenu de la plateforme, a énoncé les nouveaux objectifs de la boîte.


Mute de Duncan Jones

Sortir quatre-vingt films originaux l’an prochain, tel est l’objectif prôné par Netflix. Avec plusieurs sorties significatives en 2017 telles que Okja, Death Note et Jessie, la chaîne avait déjà considérablement augmenté son nombre de créations filmiques originales. Auparavant essentiellement un catalogue d’œuvres déjà distribuées par d’autres maisons, Netflix se tourne désormais énergiquement vers des contenus exclusifs. Une initiative qui avait déjà fait des remous lors du précédent Festival de Cannes avec la projection d’Okja de Bong Jon-Hoo non destinée aux salles de cinéma.


Bright de David Ayer

Nous savons déjà que parmi les films à venir de la plateforme se trouvent la dernière collaboration de Martin Scorsese, Robert De Niro, Leonardo Dicaprio et Al Pacino intitulée The Irishman. Parmi eux se trouve également le dernier projet de Will Smith, Bright, l’acteur se retrouvant plongé dans un monde contemporain alternatif peuplé de fées, d’elfes et de monstres en tous genres. L’augmentation du catalogue de créations originales de la plateforme entre en adéquation avec l’augmentation prochaine des prix de ses offres concurrentielles. Une hausse d’un dollar est à prévoir pour s’abonner à la plateforme, changement que le directeur Ted Sarandos tient toutefois à dissocier de cette diversification du catalogue Netflix. Il faudra également compter sur Mudbound, qui débarquera le mois prochain et qui pourrait bien créer la surprise aux prochains Oscars.


Mudbound de Dee Rees

Augmenter l’offre de contenus exclusifs de quatre-vingt nouvelles œuvres ne semble toutefois pas totalement étranger à cette hausse des prix qui devrait advenir courant 2018. Les actionnaires de Netflix voient d’un très bon œil cette diversification de contenus qui a déjà permis à la chaîne d’augmenter considérablement son nombre d’abonnés. Une démarche qui devrait à coup sûr secouer encore une fois le monde de la création cinématographique qui voit d’un très mauvais œil la diffusion de long-métrages en dehors des salles de cinéma.

En attendant l’annonce des nouveaux projets Netflix, nous vous rappelons que Bright arrivera sur les écrans en décembre prochain. Tenez-vous prêts, ça promet !



Camille Muller (17 octobre 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter