Nostalgie et œuvre de bienfaisance au programme du Festival de Berlin

Souvenirs, souvenirs…au programme de ce premier lundi du Festival de Berlin. Des acteurs confirmés tels que Peter Fonda, Jack Nicholson et Dennis Hopper sont venus assister, non sans nostalgie, à la conférence de presse consacrée à la rétrospective "New Hollywood 1967-76. Au menu de ces réjouissances, quoi de mieux que la projection d' Easy Rider pour se replonger dans l'ambiance des sixties ! Ce long-métrage qui retrace l'odyssée de deux motards (Peter Fonda et Dennis Hopper) et d'un avocat (Jack Nicholson) à travers les Etats-Unis est devenu, à sa sortie, l'emblème de la génération hippie en 1969. Peter Fonda n'a pas caché son émotion en revoyant ce film devenu symbole d'une époque : C'était une chance, je l'ai vite saisie et je me suis enfui avec… a-t-il déclaré à ce propos. L'acteur a ensuite répondu aux questions des journalistes d'une façon assez cavalière après avoir lancé à un des conférenciers : Mon vieux, je n'ai rien compris à ce que vous me demandiez.

D'autres œuvres tout aussi symboliques seront projetées jusqu'à dimanche prochain dans le cadre du Festival : Hired Hand (1971), premier film de Peter Fonda comme réalisateur ainsi que Bonny And Clyde, Une Femme Sous Influence, Le Parrain, des titres mythiques qui ont traversé les années sans trop vieillir…

De nombreux VIP ont également répondu présents à ce festival mais, cette fois, pour une œuvre de bienfaisance. Des people et non des moindres, Liza Minelli, Christopher Lee, Faye Dunaway et Bob Geldof, se sont mobilisés afin de soutenir le gala de soutien à l'Unicef organisé par la Fondation Cinema for peace. Le Konzerthaus, salle de concert dans le centre-ville de Berlin, où se déroulait l'événement cher au cœur de Liza Minelli, affichait complet. Chritina Rau, épouse du président de la République fédérale d'Allemagne, présidait la soirée en tant qu'ambassadrice de l'Unicef. Strass, musique et paillettes étaient au rendez-vous donc, mais le côté festif n'a pas fait oublier la cause de la soirée. Une vente aux enchères d'objets appartenant à des personnalités a permis de récolter des fonds importants destinés à l'UNICEF et à la lutte contre le sida.
Cette 54 ème berlinale sait aussi se montrer généreuse !

Retrouvez toutes les informations sur le 54ème Festival International Du Film De Berlin 2004.

I.G (10 février 2004 - Avec AFP).

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter