Nouveau soutien pour la libération de Panahi

mardi 11 mai 2010 - 22:30 | Showbizz
Amnesty International a appelé mardi l'Iran à libérer le cinéaste Jafar Panahi, arrêté le 1er mars à Téhéran, pour qu'il puisse se rendre au Festival du film de Cannes (sud-est de la France), où il est invité comme membre du jury, dans un communiqué.
"Une chaise vide au Festival du film de Cannes (...) montrera la folie et l'injustice de la répression iranienne à l'encontre de ceux qui ont pacifiquement critiqué les élections de juin dernier",
a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, responsable d'Amnesty International pour le Moyen Orient, citée dans le communiqué.

Jafar Panahi

Le ministère iranien de la Culture et de la Guidance a accusé le cinéaste d'avoir "préparé un film contre le régime portant sur les événements post-électoraux", en référence aux manifestations ayant suivi la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009.

Jafar Panahi, 49 ans, qui soutient ouvertement l'opposition, est l'un des cinéastes de la "nouvelle vague" iranienne. Le cinéaste iranien a notamment reçu le Lion d'or à la Mostra de Venise en 2000 pour Le Cercle et l'Ours d'argent à la Berlinale en 2006 pour Hors-jeu. Il a été primé deux fois à Cannes (Le Ballon Blanc, Prix de la Caméra d'or 1995 et L'Or Pourpre, Prix du Jury-Un Certain Regard en 2000).

Il est actuellement détenu à la prison d'Evin à Téhéran, avec un autre cinéaste iranien, Mohammad Ali Shirzadi, apparement pour avoir filmé une interview entre un défenseur des droits de l'Homme et un religieux dissident, selon Amnesty, qui considère les deux hommes comme des "prisonniers de conscience".
Jafar Panahi a récemment reçu le soutien de grandes figures d'Hollywood, dont Steven Spielberg et Martin Scorsese, ainsi que de la France, qui a appelé Téhéran à le libérer pour qu'il puisse aller à Cannes.

Le Festival de Cannes s'ouvre mercredi et jusqu'au 23 mai.

=> Toutes les infos sur Jafar Panahi
=> Toutes les infos sur Cannes 2010

(11 mai 2010)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter