Nouvelle grève dans le secteur de l’audiovisuel

Après les intermittents du spectacle, ce sont les techniciens de l’audiovisuel qui voient leurs acquis sociaux menacés. C’est pour cette raison qu’une grève générale est organisée pour la journée du mercredi 31 janvier.

Trois syndicats de techniciens et ouvriers du cinéma (le SNTPCT, le SNTR-CGT et le SGTIF-CGT) appellent ainsi à une grève de 24 heures pendant les tournages de films et téléfilms pour protester contre un projet de convention collective qui prévoit, selon eux, de réduire leurs salaires. Selon ces syndicats, ouvriers et techniciens ont déjà voté la grève de sept tournages de longs-métrages et quatre tournages de téléfilms.

Alors que patronat et syndicats de salariés renégocient la convention collective des ouvriers et techniciens, qui date des années 1950, ces trois syndicats émettent des craintes vis-à-vis des propositions patronales, qui prévoiraient de « diminuer les salaires de 20% à 30% » et de « liquider » le texte existant.

Les syndicats exigent de voir maintenue « la convention collective de la production cinématographique » et « les grilles de salaires minima fixés sur la base de 39 heures ».

Ouvriers et techniciens du cinéma avaient déjà fait grève et manifesté le 29 novembre 2006 devant le Centre national de la cinématographie (CNC), sans succès.

M.B.C. (30 janvier 2007 - Avec l’AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter