Oliver stone reçoit l’agrément du CNC pour son ALEXANDRE LE GRAND

Pendant que Jean-Pierre Jeunet se met à dos les producteurs français, Oliver Stone passe en douceur. Son blockbuster relatant la vie d’Alexandre le Grand vient d’obtenir l’agrément du CNC pour recevoir une aide. Le Centre National de la Cinématographie a fixé certains critères pour attribuer ses subventions le plus justement possible. Parmi eux, la nationalité des collaborateurs du film, le financement et les dépenses réalisées en France. Tous ceci est comptabilisé en points et indique si une œuvre est qualifiée ou pas.

Tourné en Anglais, Alexander est une production franco-britannico-néerlandaise (Pathé entre à hauteur de 20 % dans le budget), donc européenne. Le réalisateur a aussi la double citoyenneté française et américaine, et tous ses comédiens sont britanniques exceptée Angelina Jolie. La plupart des techniciens employés sur le plateau marocain vient de l’hexagone et la post-production sera faite en grande partie en France, via les sociétés Eclair et Buf Compagnie. C’est pourquoi le projet a obtenu le feu vert du CNC.

Le long-métrage de Stone aura pour héros l’acteur irlandais Colin Farrell en Alexandre le Grand. Anthony Hopkins doit incarner Ptolémée et Angelina Jolie la mère du roi macédonien. Val Kilmer pourrait rejoindre cette distribution. Les prises de vue débutent le 22 septembre au Maroc, et la sortie américaine est prévue pour fin 2004. Le cinéaste est en concurrence avec Baz Luhrmann, qui tourne aussi une biographie du grand Alexandre. Alexander The Great mettra en scène Leonardo Di Caprio et Nicole Kidman.

M.C.M. (15 septembre 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter