On a vu Spider-Man Homecoming : découvrez notre avis !

jeudi 29 juin 2017 - 15:30 | Showbizz
A peine trois ans après The Amazing Spider-man : Le Destin D'Un Héros, Peter Parker s'apprête à vivre de nouvelles aventures en solo sous les traits d'un nouvel interprète : Tom Holland, introduit dans Captain America : Civil War. On a vu Spider-man : Homecoming, et on a aimé !



A friendly neighborhood Spider-Man...

Réalisé par Jon Watts, Spider-man : Homecoming nous fait vivre les jeunes années du héros Marvel, également esquissées dans les précédents films de Sam Raimi et Marc Webb. Tom Holland a "l'avantage" d'être bien plus jeune que ses prédécesseurs (Andrew Garfield et Tobey Maguire) et se voit donc beaucoup plus crédible dans le rôle d'un lycéen ordinaire. Mais comment concilier sa vie d'adolescent avec le désir de devenir un super-héros comme les Avengers ?

Il s'agit là d'un des gros points forts du film : apporter un équilibre plus marqué dans cette double vie menée par Peter Parker. Comme tous les adolescents de son âge, Peter ne sait trop que faire de son avenir, si ce n'est rêver de travailler avec Iron Man et consorts. Il doit également mêler cours, vie de famille (Marisa Tomei incarne une tante May très attachante) et amourettes de lycée. Spider-man : Homecoming bascule donc très subtilement vers le teen-movie, avec un humour parfaitement adéquat sur ce qu'est être un adolescent de cet âge.

Un nouveau Marvel classique mais efficace

Spider-man : Homecoming réussit également à s'insérer dans le Marvel Cinematic Universe et à en déceler les enjeux sur la durée : l'introduction du film nous ramène huit ans auparavant, à la fin d'Avengers. Le film fait du Vautour (Michael Keaton) un personnage directement affecté par les conséquences de l'attaque survenue à New York. La place des super-héros dans la société, soulevée dans Avengers : L'ère D'Ultron ou Captain America : Civil War a également une part dans l'intrigue de ce nouveau Spider-Man.

Le film marque cependant plus en raison de ses qualités en tant que teen-movie plutôt que blockbuster : on retrouve tout ce qui fait les ingrédients d'un film estampillé Marvel Studios. Des scènes d'action qui se veulent impressionnantes, mais pas suffisamment mémorables en raison de rares défauts techniques et d'une tension dramatique qui peine à s'imposer. Michael Keaton en impose toutefois dans le rôle du Vautour jusqu'à éclipser les autres "méchants" (Logan Marshall-green, Bokeem Woodbine et Michael Mando). La musique de Michael Giacchino, qui a beau reprendre le thème mémorable de l'homme-araignée, est finalement très classique et interchangeable contrairement aux compositions de Danny Elfman pour la trilogie de Raimi ou Hans Zimmer pour The Amazing Spider-man : Le Destin D'Un Héros.

La suite ? Oui, on veut la suite !

Pour autant, Spider-man : Homecoming donne envie de voir d'autres aventures portées par Tom Holland, qui confère une certaine fraicheur au rôle de Peter Parker. Et alors que le marketing laissait présager une très forte présence de Tony Stark, il n'en est finalement rien : Iron Man tient certes un rôle de père spirituel pour Parker (ainsi que Jon Favreau dans la peau de Happy) mais il ne lui vole pas pour autant la vedette.

Le film laisse bien évidemment quelques pistes pour le prochain opus (une trilogie étant d'ores et déjà envisagée) et certains choix risquent de ne pas plaire à tout le monde... On ne vous gâchera pas la découverte, mais on apprécie que le monde de l'Homme-Araignée évolue avec son temps. Nous retrouverons Peter Parker dès l'an prochain dans la nouvelle réunion des Avengers dirigée par les Frères Russo : Avengers : Infinity War !

Spider-man : Homecoming sortira dans nos salles le 12 juillet prochain. On revoit la bande-annonce ?



Gabin Fontaine (29 juin 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter