Oscars 2007 : Scorsese enfin récompensé

La septième fut la bonne pour Martin Scorsese. Malheureux lors de ces six précédentes nominations aux Oscars, le réalisateur de Taxi Driver et de Casino remporte enfin l’Oscar du meilleur réalisateur pour Les Infiltrés. Mieux encore, son long-métrage est auréolé de l’Oscar du meilleur film. Un doublé dont on il se souviendra longtemps. Submergé par l'émotion, Scorsese était en pleurs dans les coulisses. Les Infiltrés remporte par ailleurs deux autres Oscars : meilleure adaptation et meilleur montage.

Une fois encore, les Golden Globes se sont révélés prémonitoires puisque les Oscars de la meilleure actrice et de la meilleure actrice dans un second rôle sont respectivement revenus à Helen Mirren pour son interprétation de The Queen et à Jennifer Hudson pour son premier rôle au cinéma dans la comédie musicale Dreamgirls. L’Oscar du meilleur acteur est quant à lui revenu à Forest Whitaker, impressionnant dans la peau du dictateur Idi Amin Dada dans Le Dernier Roi D'Ecosse.

Seule surprise dans ce palmarès des prix d’interprétation, l’Oscar du meilleur second rôle masculin décerné à Alan Arkin, un vétéran du cinéma peu connu du grand public avec pourtant 50 ans de carrière derrière lui, qui interprète un grand-père hippy déjanté dans Little Miss Sunshine. La comédie surprise de la rentrée a également remporté l’Oscar du meilleur scénario.

Nommé à sept reprises, Babel, pourtant auréolé du Golden Globe du meilleur film dramatique, doit se contenter d’un maigre prix de consolation avec l’Oscar de la meilleure musique décerné au compositeur argentin Gustavo Santaolalla. L’autre oublié de cette 79e Cérémonie des Oscars est incontestablement Lettres D'Iwo Jima de Clint Eastwood qui ne rentre qu’avec l’Oscar du meilleur montage son.

Le Labyrinthe De Pan, conte sur fond de guerre d’Espagne du Mexicain Guillermo Del Toro, remporte trois Oscars techniques (meilleure photographie, meilleurs décors et meilleurs maquillages) tandis que le film de Sofia Coppola Marie-antoinette remporte l’Oscar des meilleurs costumes. L’Oscar des meilleurs effets visuels enfin, est revenu sans surprise à l’équipe de Pirates Des Caraïbes, Le Secret Du Coffre Maudit.

Après La Marche De L'Empereur l’année dernière, l’Académie des Oscars a de nouveau distingué des films écologiques. Le film d’animation Happy Feet qui raconte les mésaventures d’une colonie de pingouins victime de la pêche excessive et le percutant documentaire sur le réchauffement climatique Une Vérité Qui Dérange ont respectivement remporté l’Oscar du meilleur film d’animation et du meilleur documentaire. Le documentaire de l’ancien vice-président Al Gore s’est même offert l’Oscar de la meilleure chanson avec “I Need to Wake Up”, coiffant au poteau la comédie musicale Dreamgirls qui détenait pas moins de trois nominations dans cette catégorie.

Petite déception enfin pour Indigènes de Rachid Bouchareb, sorti aux Etats-Unis sous le titre Days Of Glory, qui s’est fait doubler par le film allemand La Vie Des Autres de Florian Henckel Von Donnersmarck.

=>voir la fiche de la 79e cérémonie des Oscars
M.B.C. (26 février 2006)

A lire sur le même sujet

Remonter