Oscars : les 13 films les plus récompensés de l'histoire

lundi 27 février 2017 - 12:44 | Showbizz
Par Anne Domureau

Au lendemain de la 89ème Cérémonie des Oscars, l'heure est au bilan. Avec ses 6 récompenses au compteur La La Land a accompli un beau parcours. Moins cependant que nombre de ses prédécesseurs qui ont véritablement pris en otage la cérémonie phare du cinéma mondial. De West Side Story à Amadeus, retour sur les treize films les plus récompensés des Oscars.



Ben-hur de William Wyller (1959)




11 awards pour 12 nominations, dont meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur pour Charlton Heston.

Judah Ben-Hur, prince de Judée, retrouve son ami d'enfance Messala venu prendre la tête de la garnison romaine de Jérusalem. Messala est ivre de la puissance que lui a conférée l'empereur romain du moment, alors que Ben-Hur ne souhaite que vivre en paix, malgré la rébellion qui menace en Judée. Devant choisir entre son amitié envers Messala et sa loyauté envers son peuple, Ben-Hur choisit la loyauté. Mais Messala ne l'entendra pas de cette oreille...


Titanic de James Cameron (1997)




11 awards pour 14 nominations, dont le trophée du meilleur film et du meilleur réalisateur.

Tout oppose Jack Dawson et Rose DeWitt Bukater. Il est vagabond et ne sait jamais où il va dormir, elle est une riche héritière habituée au luxe et capricieuse. Seulement le Titanic, paquebot réputé insubmersible, va les plonger dans une histoire d'amour qui fera date au cinéma...





11 awards pour 11 nominations, dont meilleur film et meilleur réalisateur.

La quête de la Communauté touche à sa fin. Les armées de Sauron ont attaqué Minas Tirith, la capitale du Gondor, lors de l'ultime phase du siège contre le monde des Hommes. Jamais ce royaume autrefois puissant n'a eu autant besoin de son roi. Mais Aragorn trouvera-t-il en lui la volonté de devenir ce qu'il doit, et d'accomplir sa destinée ?

West Side Story de Jerome Robbins et Robert Wise (1961)




10 awards pour 11 nominations, dont le meilleur film et la meilleure musique de film.

Manhattan, dans l'Upper West Side, à la fin des années 50. Deux bandes de jeunes rivales se disputent le contrôle du quartier. d'un côté, les Jets issus de familles irlandaises, italiennes et polonaises. De l'autre, les Sharks, venus de Porto Rico. Les affrontements sont fréquents. Riff, le chef des Jets, décide de défier publiquement Bernardo, le leader des Sharks, au cours d'un bal. Ce soir là, Tony, un ami du chef des Jets tombe amoureux de Maria, la soeur du leader des Sharks. Ils vont cacher leur idylle aux yeux de leurs clans respectifs, jusqu'au jour où une guerre ouverte éclate... Rien ne pourra les séparer...

Le Patient Anglais d'Anthony Minghella (1996)




9 awards pour 12 nominations, dont meilleur film et meilleur réalisateur.

En 1945, la Deuxième Guerre Mondiale touche à sa fin. Déchirée par le terrible conflit, Hana, une jeune infirmière, se retire dans un monastère abandonné en Toscane. Dans sa retraite, elle emmène un malade amnésique qui a été entièrement défiguré par le feu au cours du crash de son avion. Un jour, un homme qui prétend connaître l'identité du mystérieux patient anglais s'immisce dans la vie des deux ermites. Au fil des jours, l'homme pousse le malade à se remémorer son passé : l'histoire dramatique d'un amour impossible et une terrible destinée...

Autant En Emporte Le Vent de Victor Fleming (1939)




8 awards, plus un Special et un Sci/Tech awards, pour 13 nominations, dont meilleur film et meilleur réalisateur.

En pleine Guerre de Sécession, Scarlett O'Hara assiste à une fête dans une somptueuse demeure d'un des amis de son père près de la propriété familiale de Tara, en Géorgie. Elle y reçoit les hommages de nombreux admirateurs qui voient en elle le plus beau parti de la région. Elle rencontre à cette occasion pour la première fois Rhett Butler, un homme très séduisant, plus âgé que ses soupirants, mais de réputation douteuse. C'est pourtant sur le fiancé de sa cousine Mélanie, Ashley Wikles, qu'elle jette son dévolu. A la mort de celui-ci, pendant la guerre, elle ne se laisse pas longtemps aller au chagrun. En effet, après la mort de son père, Scarlette devient la maîtresse de Tara. Elle prend donc les choses en main pour redonner à sa vie la grandeur qu'elle mérite...

Tant Qu'Il Y Aura Des Hommes de Fred Zinnemann (1953)




8 awards pour 13 nominations, dont meilleur film et meilleur réalisateur.

Ex-champion de boxe, un soldat américain est humilié par ses supérieurs juste avant l'attaque de Pearl Harbor...

Sur Les Quais d'Elia Kazan (1954)




8 awards pour 12 nominations, dont meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur pour Marlon Brando.

Terry Malloy (Marlon Brando), jeune docker, découvre qu'il est manipulé par le tout-puissant patron du syndicat, lequel rackette les ouvriers et les contrôle avec les méthodes d'un gangster... Sa rencontre avec une jeune fille et l'influence d'un prêtre le poussent à briser la loi du silence...

My Fair Lady de George Cukor (1964)




Le professeur Higgins, un éminent linguiste, a tenu un étrange pari à son ami le Colonel Pickering : transformer une fille humble et ignorante en grande dame. L'expérience commence et ce sont de dures leçons de diction et de vocabulaire que doit subir Eliza Doolittle. Bientôt, fier de lui, le professeur introduit la jeune fille parmi l'aristocratie, faisant éclater un scandale suite à quelques mots indécents lâchés par Eliza.

Gandhi de Richard Attenborough (1982)




8 awards pour 11 nominations, dont meilleur film et meilleur réalisateur.

L'histoire fascinante de Gandhi (Ben Kingsley), jeune avocat d'origine indienne, né en Angleterre, exilé en Afrique du Sud, puis en Inde, qui va mener tout au long de sa vie un combat pour défendre les droits de la minorité indienne contre le colonialisme britannique, mais aussi contre la création du Pakistan, tout en prônant la non-violence...

Amadeus de Milos Forman (1984)




8 awards pour 11 nominations, dont meilleur film et meilleur réalisateur.

En 1871, un jeune artiste arrive à Vienne précédé d'une enviable réputation ; il s'appelle Wolfgang Amadeus Mozart. Accueilli de façons diverses au palais de l'Empereur Joseph, il se fait un ennemi acharné d'Antonio Salieri, musicien réputé et compositeur officiel de la Cour.
Ce dernier ne comprend pas pourquoi ce jeune homme arrogant, paillard, a un tel génie, une telle puissance créatrice. Se sentant trahi par Dieu, Salieri décide de faire obstacle à Mozart par tous les moyens.
Mozart, pendant de longues années est ignoré du public, tombe dans un état de dépression due à ses problèmes matériels et à sa non-reconnaissance. Mais avec le succès de "La Flûte enchantée", il retrouve le sourire. Peu de temps après, il meurt et son enterrement se fait parmi les pauvres.


Cabaret de Bob Fosse (1972)




8 awards pour 10 nominations, dont meilleure actrice pour Liza Minnelli.

Berlin, au début des années trente. Sally Bowles se produit dans un cabaret le Kit Kat Klub. Elle rêve de devenir une grande vedette et d'échapper à l'univers de ce cabaret. Elle s'éprend de Brian Roberts, un jeune anglais venu à Berlin pour parfaire sa connaissance de la langue allemande et qui est décidé, pour pouvoir vivre à donner des leçons d'anglais...

Slumdog Millionaire de Danny Boyle (2008)




8 awards pour 10 nominations, dont meilleur film et meilleur réalisateur.

Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Mumbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20millions de roupies lors de la version indienne de l'émission «Qui veut gagner des millions ?». Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie. Sommé de justifier ses bonnes réponses, Jamal explique d'où lui viennent ses connaissances et raconte sa vie dans la rue, ses histoires de famille et même celle de cette fille dont il est tombé amoureux et qu'il a perdue. Mais comment ce jeune homme est-il parvenu en finale d'une émission de télévision ? La réponse ne fait pas partie du jeu, mais elle est passionnante.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter