Outrages à Cannes : encore un dérapage pour Samy Naceri !

L'acteur volcanique, récidive ! Samy Naceri ne peut s’empêcher de réfréner son tempérament impulsif. Après des méfaits commis dans les airs, sur le périph’, et dans un restaurant parisien, le bouillant Samy s’est attaqué à la Croisette.

Effectivement, lors du 59ème Festival de Cannes, alors qu'il est présent pour le film Indigènes de Rachid Bouchareb et qu'il est l'un des cinq acteurs du film récompensé par un prix d'interprétation masculine, il est visé par une plainte du patron du VIP Room pour s'être emporté contre les deux videurs. Selon ces derniers, Samy s'est présenté en état d'ébriété le 27 mai à l'aube, refoulé, il aurait réagi par des insultes. Décidemment, il n’a toujours pas consulté de maître Yogi…

Quoi qu’il en soit, l’acteur a quitté Cannes fissa, samedi dans la journée et n’était pas là pour recevoir son prix. D’ailleurs il n'a pu être entendu par les enquêteurs. Du coup, " la procédure va être transmise au parquet de Grasse qui pourra le convoquer pour audition ", a précisé le commissaire central de Cannes, Séraphin Parra.

Rappelons que le « bad boy » du cinéma français a déjà été condamné à quatre reprises entre 2000 et 2003 pour violences, outrages, conduite en état d’ivresse et excès de vitesse. En avril 2005, il avait à nouveau été placé en garde-à-vue, après avoir été arrêté en possession de cinq grammes de cocaïne. Six mois plus tard, le comédien était écroué pour avoir fracassé son « long drink » à base de vodka sur le visage d'un styliste… Ce dernier épisode l'avait d'ailleurs privé du rôle-titre dans la première version théâtrale en France d'Orange mécanique. Le fougueux avait pourtant déclaré dans l'édition du 1er au 7 mars de VSD, que la justice avait eu raison de le punir…

Il serait temps que Samy passe à la verveine !

L.C (le 30 mai 2006, avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter