Polanski : la Suisse s'oppose à une 2ème demande de liberté provisoire

vendredi 30 octobre 2009 - 17:45 | Showbizz
Le ministère suisse de la Justice s'est opposé vendredi à une deuxième demande de liberté provisoire de Roman Polanski, détenu en Suisse depuis le 26 septembre sur mandat extraditionnel américain pour une affaire de moeurs vieille de plus de trente ans.
"Nous avons rejeté sa demande car le risque de fuite du cinéaste reste élevé", a expliqué à l'AFP le porte-parole de l'Office fédéral de la justice (OFJ), Folco Galli.

Roman Polanski

"Cette deuxième demande de liberté provisoire nous est arrivée le 26 octobre", soit trois jours après que Washington eut présenté officiellement auprès de la Suisse la demande d'extradition du cinéaste, a précisé M. Galli.

Le porte-parole a également précisé que la deuxième demande de mise en liberté de Roman Polanski comprenait une caution "élevée mais pas liquide". "La caution n'aurait donc pas pu être saisie en cas de fuite", a-t-il expliqué sans vouloir indiqué la nature de la caution proposée par le cinéaste.

Recherché par les Etats-Unis pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure âgée de 13 ans en 1977, Polanski - Oscar du meilleur réalisateur (2003) et Palme d'Or à Cannes (2002) pour Le Pianiste - pourra toutefois faire appel de la décision de l'OFJ dans les dix prochains jours auprès du Tribunal pénal fédéral de Bellinzone.

=> Toutes les infos sur Roman Polanski

(30 octobre 2009 avec AFP)

© 2009 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter