Power On : Eva Green s’engage pour l’accès à l’électricité en Afrique

mardi 25 avril 2017 - 16:03 | Showbizz
Dans un très beau court métrage, Eva Green raconte l’histoire de Power:On, une startup en mission pour l’accès à l’électricité en Afrique. L’actrice nous emmène au Bénin, à Igbérè, un village très pauvre et coupé du monde. C’est ici que Tristan et Louise, les fondateurs de Power:On, ont permis à 3000 personnes d’accéder à l’électricité depuis plus d’un an.



La mission de Power:On est en effet d’apporter l’électricité aux villages les plus pauvres et les plus isolés d’Afrique. Sur le continent, 1 habitant sur 2 vit encore sans électricité. Dans le monde, cela représente plus d’1,3 milliard de personnes, condamnées à vivre dans des conditions très rudes. Sans électricité, on dépend en effet du charbon, du kérosène, des piles électriques pour s’éclairer et accéder aux services énergétiques les plus basiques. Les conséquences sont terriblement lourdes. Chaque semaine, les fumées toxiques émises par les carburants traditionnels tuent plus de 76.000 personnes, soit plus que le SIDA et le paludisme réunis. Sans parler des effets sur l’économie et le taux de pauvreté.



Mais des solutions existent, et Power:On en est le vibrant exemple. Antoine Bretillard, le réalisateur du court métrage, s’était déjà illustré dans ce registre dans le film Demain, avec Mélanie Laurent et Cyril Dion, César 2016 du meilleur documentaire. Dans ce nouveau film, il nous invite à découvrir comment plus de 100 familles, entrepreneurs et services publics ont pu radicalement transformer leurs conditions de vie et amorcer le développement économique du village.

A travers la narration d’Eva Green et les témoignages des habitants, on comprend alors comment l’électricité permet l’accès à la lumière, à l’éducation, à la santé, et crée des opportunités économiques qui permettent de lutter contre la pauvreté. Le final, magnifique, nous démontre que l’électricité permet même de démocratiser l’accès à la culture, elle aussi fondamentale et trop souvent négligée.

Pour Power:On, la prochaine étape est à présent de réunir suffisamment de soutiens pour pouvoir lancer une campagne de financement participatif et passer à l’énergie solaire à igbérè. Une inscription gratuite dès maintenant sur leur site suffit à les soutenir ! A terme, l’ambition de Tristan et Louise est de répliquer leur solution dans tous les villages isolés d’Afrique. Les villages voisins d’Igbérè les attendent déjà avec impatience…

Chloé Valmary (25 avril 2017, avec communiqué de presse)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter