Premier Clap pour Carla Bruni-Sarkozy !

mardi 27 juillet 2010 - 20:45 | Showbizz
Carla Bruni-sarkozy, l'épouse du président de la République, a fait ses premiers pas d'actrice de cinéma mardi à Paris aux côtés de l'acteur américain Owen Wilson et sous la direction de Woody Allen, installé dans la Ville Lumière pour le tournage de Midnight In Paris, a constaté un photographe de l'AFP.

Carla Bruni Woody Allen

La première dame de France est arrivée en fin d'après-midi, vêtue d'une tunique blanche, d'un jeans et de ballerines, les cheveux relevés, dans une petite rue du Ve arrondissement, où le tournage s'est déroulé dans une petite épicerie du quartier.

Elle a aussitôt été accueillie par Woody Allen, portant son éternel bob de toile et qui l'a embrassée. Owen Wilson (Fantastic Mr. Fox, Zoolander, La Famille Tenenbaum), quadragénaire blond, aux côtés de Carla Bruni-sarkozy dans la scène de l'épicerie, les a rejoints. Le tournage a duré plusieurs heures.

La rue avait été coupée à la circulation et des gardes du corps veillaient discrètement au bon déroulement des opérations, sous les regards curieux de badauds venus en nombre dès qu'ils ont aperçu le célèbre cinéaste new yorkais devant les étals garnis de fruits et légumes multicolores.

Woody Allen avait débuté le tournage de Midnight In Paris début juillet, dans un immeuble haussmannien d'un quartier populaire de la rive droite.

Midnight In Paris, comédie romantique où la vie d'un couple est bouleversée par un voyage à Paris, réunit également l'actrice française Marion Cotillard et les Américaines Rachel Mcadams et Kathy Bates.

=> Toutes les infos sur Woody Allen

(27 Juillet 2010)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter