Première conférence de presse cannoise avec Woody Allen

Alors qu’il vient pour la première fois sur la Croisette pour présenter son film, HOLLYWOOD ENDING, projeté hors compétition en ouverture du festival, le réalisateur new-yorkais Woody Allen a donné la première conférence de presse du festival 2002. Il en a profité pour réaffirmer son attachement à la France : "Les Français ont fait preuve d'une telle gratitude envers moi au fil des ans que j'ai pensé que je me devais de leur rendre cet amour. (…) J'ai été souvent sollicité pour venir à Cannes mais je pensais qu'il fallait que je puisse venir avec un film qui lui corresponde."

Marié à une femme de trente ans de moins que lui, Woody Allen a été interrogé sur cette question de la différence d’age dans un couple : " Les relations amoureuses sont toujours difficiles car, dans 75% des cas, la souffrance en fait partie. On essaie
toujours de trouver la bonne formule mais c'est toujours une source de peine. Que ce soit l'âge, le sexe ou l’origine des partenaires, rien n'est important à partir du moment où chacun y trouve son compte".


En outre, le réalisateur fut questionné sur l’opposition enter le cinéma européen et l'"industrie hollywoodienne", ce à quoi il a rétorqué :
"A Hollywood, on préfèrera toujours un mauvais film qui fait beaucoup d'argent à un bon qui en fait peu. (…) Mais il ne faut pas pour autant mythifier l'âge d'or du cinéma américain, celui des années 30 et 40 ; il y a eu certes quelques chefs d'œuvre mais ils sont finalement très rares proportionnellement au nombre de films réalisés au cours de cette période".

A.C. (15 mai 2002)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter