Premières séances : les Parisiens se moquent des critiques !

L’avis des critiques sur les principales sorties de ce 20 septembre était assez tranché. Tous (ou presque) s’accordaient à dire que World Trade Center était un film mièvre dégoulinant de patriotisme et que Les Aristos était une énorme farce frisant le pathétique…

Et pourtant, le choix des spectateurs s’est essentiellement porté sur ces deux longs-métrages. Hier, à Paris, à 14 heures, 1409 curieux – ou fans d’Oliver Stone ! – se sont précipités dans les salles obscures afin de découvrir le nouveau cru du réalisateur de Tueurs Nés ou encore d’Alexandre. Les Aristos s’annonçait, quant à lui, comme une comédie promettant une franche partie de rigolade. Les Parisiens ont donc suivi et lui permettent de réaliser la meilleure moyenne avec 75 entrées par copie ! Laissons le temps faire les choses et le bouche à oreille fonctionner ou non…
Lionel Delplanque ne nous propose plus de nous promener dans les bois mais nous invite à nous plonger dans les coulisses du pouvoir. Son Président Albert Dupontel récolte 985 suffrages ! Votons Dupontel ?! Le bellissimo Eduardo Noriega en compagnie de ses « adversaires » nous livrent La Méthode pour obtenir un travail, dans ce huis clos théâtral de Jordi Galceran.
Le drame intimiste et remarquable Chacun Sa Nuit signé Jean-marc Barr et Pascal Arnold réunit quant à lui 200 personnes pour seulement 7 copies.

Les chouchous de la critique se partagent les « restes ». Le bouleversant Sarajevo, Mon Amour - Ours d’or du meilleur film au festival de Berlin 2006 – attire 141 sensibles à la ville martyre du conflit yougoslave. Quant à Twelve And Holding, film sur l’entrée dans l’âge adulte, 125 Parisiens se sont partagé trois salles enregistrant une moyenne plus qu’honorable de 42 entrées par copie.

Le film italien Melissa P. sur la découverte de la sexualité d’une jeune fille de 15 ans, L'Héritage, L'Accordeur De Tremblements De Terre et la comédie Kebab Connection sur l’amour, la famille, les amis, le kung-fu et les Kebabs se retrouvent en dernière position du classement. Mais ces films peuvent encore aisément trouver leur public !

Box-office France pour la semaine du 13 au 20 septembre

Un petit mot sur les meilleures entrées France de la semaine s’imposent… Cocoricooo, deux films made in France prennent la tête ! Quand J'étais Chanteur - présenté en sélection officielle au festival de Cannes 2006 – démarre très fort enregistrant 391 284 entrées pour sa première semaine d’exploitation. Les Français semblent apprécier quand Gérard Depardieu pousse la chansonnette à Cécile De France. Le magnifique drame de Philippe Lioret Je Vais Bien, Ne T'En Fais Pas a touché et bouleversé 426 777 âmes sensibles. Mélanie Laurent est épatante de justesse et de beauté et on lui promet une place en or dans la grande famille du cinéma français.
Uma Thurman, en héroïne aux super pouvoirs, se venge de son ex et 214 804 intéressé(e)s prennent des notes. Le vétéran Pirates Des Caraïbes, Le Secret Du Coffre Maudit ne semble pas motiver à reprendre la mer et continue de déchaîner les foules. Plus de 6 millions de personnes ont succombé au charme des beaux Johnny Depp et Orlando Bloom.
Little Miss Sunshine - fraîchement auréolé du grand prix du 32ème festival du cinéma américain de Deauville – remplit brillamment sa mission d’anti-dépresseur se plaçant en cinquième position du box-office France.
Le Vent Se Lève, The Sentinel, Thank You For Smoking, Miami Vice - Deux Flics À Miami et Le Maître D'Armes clôturent admirablement le top 10 !

La semaine prochaine, l’émouvant Indigènes et l’infernal Le Diable S’habille En Prada pourraient bien inverser la tendance !

F.C. (21 septembre 2006 – Avec Le Film Français)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter