Quand cinéma rime avec ivresse et expérimental

vendredi 28 novembre 2008 - 15:20 | Showbizz
Aujourd’hui marque la dernière journée de diffusion des films en compétition puisque la lecture du palmarès et la remise des prix auront lieu demain. Une dernière journée colorée, à l’image du programme de la semaine distribué au public.

Car l’ivresse s’empare de la Quinzaine des Réalisateurs. En effet, Entrevues célèbre les 40 ans de la Quinzaine depuis le début du festival, mais vendredi voit la projection de six films : L'Orphelin D'Anyang de Wang Chao, Distant Voices de Terence Davies, Stranger Than Paradise de Jim Jarmusch, Le Confessionnal de Robert Lepage ou Libero de Kim Rossi Stuart. Et pourquoi l’ivresse ? Parce que des films tels que La Vierge Mise À Nu Par Ses Prétendants de Hong Sang-soo et Tapage Nocturne de Catherine Breillat font également partie du programme de la journée, catégorie « Pourvu qu’on ait l’ivresse ». Une catégorie qui sera prolifique samedi avec la diffusion de six films (courts et longs-métrages) et d’une séance expérimentale où cinéma rimera avec « remaniement et tentative(s) »…

La soirée de clôture commencera donc samedi à 20h30 avec la lecture du palmarès et la remise des prix, suivies de la projection en avant-première de L'Autre, un film de Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic. Voici une soirée qui marquera des sentiments contradictoires car il est vrai qu’on a hâte de savoir quels films auront obtenu les faveurs du jury et du public. En revanche, cette célébration du 7ème Art s’achèvera et là, on a beaucoup moins hâte…

=> Toutes les infos sur Entrevues, Festival du Film de Belfort 2008
=> Toutes les infos sur Stranger than paradise

Caroline Carbel-Fortunée (Belfort, le 28 Novembre 2008)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter