Que vaut le nouveau film Power Rangers ?

mardi 4 avril 2017 - 18:06 | Showbizz
Demain, les Power Rangers débarquent à nouveau dans les salles après presque vingt-cinq ans d'existence... Vingt-trois saisons et deux films plus tard, la franchise détenue par Saban Entertainment franchit le pas et s'offre un reboot au cinema sous l'égide de Lionsgate Entertainment, studio à l'origine de l'adaptation des sagas Hunger Games et Divergente.



Le succès indéniable de la série et sa réputation, couplés aux résultats florissants de Lionsgate, semblaient être de bonne augure pour le film de Dean Israelite : entre cinq et sept suites sont d'ailleurs considérées par les studios !

Nous étions présents à l'avant-première nationale du film la semaine dernière au Gaumont Opéra Capucines... Salle bondée, fans de la première heure et cosplayers en délire : l'ambiance était belle et le film applaudi, en fin de séance. Qu'en avons-nous pensé ? Verdict.

Une nouvelle équipe... ou presque ?


Comme pour ses précédents films, le réalisateur Dean Isrealite s'est entouré de jeunes premiers pour incarner les nouveaux Power Rangers, dont les noms feront plaisir à entendre si vous êtes un aficionados de la saga.



Dacre Montgomery joue Jason Lee Scott, le leader de l'équipe reprenant ainsi la couleur rouge autrefois portée par Zordon (Bryan Cranston). Nous le retrouverons par la suite dans la seconde saison de Stranger Things sur Netflix ! R.j. Cyler, aperçu dans le très émouvant This Is Not A Love Story aux côtés de Thomas Mann et Olivia Cooke, incarne le petit génie et comique de la bande, Billy Cranston aka le Ranger Bleu. La chanteuse Becky G porte quant à elle les couleurs du Ranger Jaune, dans la peau de Trini Kwan. Naomi Scott s'offre elle aussi son premier rôle d'envergure après avoir figuré dans la seule et unique saison de Terra Nova il y a déjà six ans, ainsi que dans Seul Sur Mars de Ridley Scott. Elle incarne Kimberly Hart, aka le Ranger Rose. Ludi Lin, qui a joué dans la série Marco Polo est Zack Taylor, Ranger Noir.

Power Rangers ne prend donc pas le risque de brusquer sa fan base en inventant de nouveaux personnages... Soyez d'ailleurs attentifs : certains visages risquent également de vous surprendre, tout comme la scène post générique !

Un teen-movie qui prône l'unité et le respect...


Là où Power Rangers se démarque et gagne des points, c'est inévitablement en jouant la carte de la diversité, comme la série le faisait déjà à son époque. Ce premier film prend son temps pour présenter chacun de ses personnages et ses enjeux (peut-être même un peu trop), mais cette exposition est nécessaire à la cohésion de leur équipe, qui ne peut exister sans confiance.

Chacun des personnages suit son chemin vers l'acceptation de soi ou des autres. Cette nouvelle génération laisse entrevoir les débuts d'un Hollywood plus moderne et ouvert d'esprit, où toutes les représentations gagnent à trouver leur place. Tout cela à l'heure où plusieurs pays du monde tendent à se refermer sur eux-mêmes...



... malgré quelques défauts


Le final, intense scène d'action grandiloquente où les Power Rangers s'unissent contre leur ennemi, et apprennent enfin à ne faire qu'un, parvient cependant faiblement à faire oublier le développement un peu poussif de l'intrigue. Elle gagnerait à aller à l'essentiel au lieu de faire durer des scènes déjà vues maintes fois dans d'autres films.

On regrette également que la bande-son du film de Bryan Tyler ne parvienne pas à créer de thèmes mémorables, tout comme elle se voit parasitée par de nombreux morceaux pop-rocks qui cassent un peu le rythme. On aurait presque dit que le superviseur de la musique est allé chercher toutes les chansons qui contenaient le mot "Power" !

Rita Repulsa, une méchante ultra-charismatique !


Pour nous, la véritable héroïne du film, c'est à n'en pas douter sa méchante, Rita Repulsa. Incarnée par Elizabeth Banks, ce personnage emblématique de la série Power Rangers voit ses origines réinventées afin qu'elle renaisse d'entre les morts, à une nouvelle ère... Décidée à décimer les Power Rangers et à prendre le contrôle de la planète Terre, celle-ci aura cependant quelques difficultés à comprendre la civilisation humaine... et ses aliments. Bad-ass jusqu'au bout des ongles, Rita Repulsa a droit à de beaux moments d'action et d'humour.



Si Power Rangers a su nous convaincre grâce à ses personnages attachants et à sa méchante ultra-charismatique, le film de Dean Israelite peine un peu plus à captiver sur la durée, entre clichés et manque de surprise. Il s'agit tout de même un bon divertissement, porteur d'un esprit d'unité plutôt bienvenu !

Le sort de la saga Power Rangers au cinéma repose désormais entre vos mains. On revoit la bande-annonce, pour éventuellement vous convaincre ?

Toute l'actu Cinéma est sur Commeaucinema.com



Gabin Fontaine (4 avril 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter