Rambo aurait du connaître une toute autre fin

mardi 11 avril 2017 - 10:44 | Showbizz
Basé sur le roman First Blood de David Morrell, Rambo nous raconte le difficile retour du Vietnam du héros John Rambo devenu victime collatérale du conflit, méprisé par ses concitoyens et traqué par le shérif Will Teasle. Dans ses mémoires publiés il y a peu, Ted Kotcheff se confie sur la réalisation du film qui a offert à Sylvester Stallone l’un de ses rôles les plus marquants.
(Nul besoin de vous préciser que cet article contient des spoils.)


Interrogé sur la sortie de son autobiographie, Ted Kotcheff a révélé quelques secrets au magazine Entertainment Weekly. Cette interview nous permet tout d’abord d’apprendre que Rambo aurait du connaître une autre fin et voir son héros se donner la mort. En effet, John Rambo, traqué par la Garde nationale et acculé de toute part, devait originellement se suicider devant le Colonel Samuel Trautman. L’achèvement tragique d’un retour particulièrement difficile pour le vétéran, représentatif aux yeux de Kotcheff du traitement de tous les survivants de la guerre du Vietnam par les civils restés au pays. Particulièrement symbolique, cette fin avait tout d’abord séduit Stallone, embarqué sur le projet et investi dans l’écriture du scénario au coté du réalisateur. Toutefois, alors même que la scène venait d’être tournée, l’acteur s’est confié au metteur en scène et lui a expliqué sa gêne. Rambo avait déjà tant subit qu’un suicide aurait représenté « la goutte de trop » pour les spectateurs éreintés. Cette remarque avisée de l’acteur a permis à Kotcheff de réécrire la fin du film et de la tourner le jour même de cette révélation. Le metteur en scène s’est ainsi attiré les foudres de ses producteurs Mario Kassar et Andrew Vajna, agacés face aux dépassements de budget et de calendrier imposés par Rambo.

Persuadé du bien fondé de ce changement, Kotcheff a cependant tourné cette fin alternative dans la foulée de la première, persuadé que les studios Orion Films et les spectateurs seraient de son avis. Et le résultat ne s’est pas fait attendre, puisque le panel de spectateurs test a confirmé la pensée de Stallone et Kotcheff. Pour cause, bien que Rambo représentait « le meilleur film d’action réalisé » pour le public, ce dernier s’achevait d’une manière décevante, avec « une fin terrible ». Un constat qui a permis à Rambo de trouver la fin qu’on lui connait actuellement et à son héros de conserver la vie. Une fin qui a également donné suite à trois sequels, opportunité fructueuse pour les producteurs de l’oeuvre originelle.


Autre révélation de cette interview : Kirk Douglas aurait du être du casting de Rambo. L’acteur mythique de Les Sentiers De La Gloire avait été séduit par le scénario de Kotcheff et devait interpréter le rôle du Colonel Samuel Trautman. Toutefois, Douglas s’est montré particulièrement critique quant au film et à la répartition des répliques, essayant de s’accaparer les lignes les plus intéressantes pour son propre rôle. Les nombreuses demandes de l’acteur ont fini par pousser le réalisateur qui a demandé à Douglas de mettre ses sollicitations de côté sous peine de rentrer à Los Angeles. Ce à quoi la star a répliqué : « Kirk Douglas rentre à Los Angeles ». L’affaire était pliée, permettant à Richard Crenna d’endosser ce rôle. Enfin, Kotcheff s’est confié sur la suite qu’il a imaginé pour son personnage fétiche. Selon lui, Rambo pourrait être épaulé par le Colonel, aidé psychologiquement à dépasser ses traumatismes de vétéran et poursuivre une vie meilleure. Un bel happy-ending, non ?

Alors, que pensez-vous du premier final imaginé par Kotcheff et Stallone ? Quelle est votre fin préférée : tragédie ou happy-ending ?

Camille Muller (Le 10 avril 2017)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter