ROIS ET REINE et LOST IN TRANSLATION récompensés par la critique française…

Le Syndicat français de la critique de cinéma a décerné hier soir ses prix annuels. Le Prix Méliès du meilleur film français est revenu au film d'Arnaud Desplechin Rois Et Reine, alors que Lost In Translation de Sofia Coppola a été sacré Meilleur film étranger.
Le prix du meilleur premier film a récompensé Brodeuses d'Eléonore Faucher, un film déjà plusieurs fois primé (Grand Prix de la Semaine de la Critique à Cannes 2004 ; Prix Michel d'Ornano au 30e Festival du Cinema Americain de Deauville 2004).
Autres prix décernés hier, le prix Novaïs-Texeira du meilleur court métrage français est allé à SOUS MON LITde Johane Chouaib, et le prix Coup de cœur - attribué pour la première fois cette année - a été remis à Retour À Kotelnitch d'Emmanuel Carrère.
Enfin, le Syndicat français de la critique de cinéma a distingué plusieurs livres relatifs au cinéma, dont "Hollywood et la difficulté d'aimer" de Laurent Jullier (ed Stock) sacré Meilleur livre français sur le cinéma paru en 2004. Deux autres ouvrages se partagent quant à eux le titre de Meilleur livre étranger sur le cinéma", "Ozu ou l'anti-cinéma de Kiju Yoshida" (ed. Institut Lumière / Actes Sud / Arte Editions) et "Le XXe siècle à l'écran" de Shlomo Sand (Ed. Seuil). Le prix du Meilleur album sur le cinéma récompense "Truffaut au travail", de Carole Le Berre (Ed. Cahiers du Cinéma).

A.C. (15 février 2005)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter