Arnaud Desplechin devant la Justice

Il y a un an paraissait Mauvais Génie, brûlot de l’actrice Marianne Denicourt (Le Domaine Perdu) dans lequel elle s’attaquait à son ancien compagnon, le cinéaste Arnaud Desplechin. L’actrice lui reprochait d’avoir, dans son film Rois Et Reine, utilisé des éléments douloureux de sa vie personnelle qu’il aurait ensuite déformé pour construire un personnage odieux, Nora.
L’affaire prend, aujourd’hui, de nouvelles proportions. Hier, la comédienne a poursuivi, devant le Tribunal de Grande Instance de Paris, le cinéaste qu’elle accuse d’avoir exploité et déformé des passages de sa vie personnelle, notamment le décès de son père et d’un de ses anciens compagnons.
Selon l’avocat de l’actrice, « Arnaud Desplechin a déformé la vie de Marianne Denicourt de manière brutale et dure avec pour objectif de la blesser ». Il a également présenté plusieurs attestations de comédiens et de proches de l’actrice.
L’acteur Daniel Auteuil (lui aussi ancien compagnon de Marianne Denicourt) a estimé que la liberté d’auteur s’arrêtait au moment où l’œuvre « n’a pour but que de démolir la vie des êtres humains. »
« Il s’agit sans doute d’un très bon réalisateur, je ne le nie pas, mais il y a eu une transgression qui est très grave et j’ai pensé qu’il fallait mettre ce genre de personnes face à la loi » a expliqué, hier, la comédienne.
Alors que l’actrice défend son droit au respect de la vie privée, Arnaud Desplechin clame sa liberté de créateur et le caractère d’œuvre de fiction de Rois Et Reine.
200 00 euros ont été réclamés en réparation d’un préjudice estimé tant matériel que moral. Le jugement sera rendu le 3 avril 2006.

E.G. (28 février 2006 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter