Roman Polanski reste fiché chez Interpol

mardi 13 juillet 2010 - 15:01 | Showbizz
Le cinéaste Roman Polanski, libre après le refus de la Suisse de l'extrader vers les Etats-Unis, reste l'objet d'une "notice rouge" sur les personnes recherchées, délivrée par Interpol à la demande des autorités américaines, a rappelé mardi l'organisation internationale.
"Il incombe aux Etats-Unis, qui sont à l'origine de cette notice rouge, d'en demander le retrait", a expliqué à l'AFP un porte-parole de l'organisation de coopération policière internationale basée à Lyon.

Roman Polanski

Interpol n'a pour l'instant reçu aucune instruction en ce sens, a-t-elle ajouté. Ces notices rouges sont diffusées par Interpol à ses 188 pays membres pour demander l'arrestation et l'extradition de suspects.

La Suisse a refusé lundi d'extrader le cinéaste franco-polonais vers les Etats-Unis comme le demandait la justice américaine, qui le recherchait pour des "relations sexuelles illégales" avec une mineure âgée de 13 ans en 1977. Les Etats-Unis se sont dits "déçus" de ce refus et ont annoncé qu'ils continueraient à chercher à ce que "justice" soit faite dans cette affaire.

(13 juillet 2010)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter