Ryan Reynolds aux trousses de Denzel Washington (test Blu-Ray)

lundi 30 juillet 2012 - 10:39 | Showbizz
La sortie du Blu-Ray de Sécurité Rapprochée, la semaine dernière, nous donne l'occasion de revenir sur ce thriller d'action efficace, parce que divertissant, mais beaucoup trop long et prévisible.


Denzel Washington interprète l'ex-espion de la CIA, Tobin Frost qui était l'un de ses meilleurs officiers. Alors que cela fait dix ans que l'agence essaie de le retrouver, les agents de la CIA le capturent au Cap, en Afrique du sud, en espérant retrouver un fichier qui contient des informations (très) compromettantes et ultra-confidentielles sur les services secrets des pays du monde entier. Tobin Frost est alors emmené dans la cache dont s'occupe la jeune recrue Matt Weston, incarné par le beau Ryan Reynolds.

A peine l'"invité" arrivé dans ce lieu sécurisé, un troupe d'hommes armés débarque pour capturer Frost et tue tout le monde. Matt Weston et son prisonnier se voient alors contraints de fuir et de faire équipe pour échapper aux mercenaires. La question est : "Mais qui sont ces hommes armés : étrangers en colère ou agent de la CIA voulant détruire le fichier compromettant ?".


On peut commencer par dire que Denzel Washington est parfait en "presque méchant". Cela faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu dans un premier-rôle aussi bon. Son dernier aussi bon rôle remonte à cinq ans auparavant, lorsqu'il jouait Franck Lucas dans le film de Ridley Scott, American Gangster.

Il faut bien avouer que j'ai choisi de voir ce film pour une seule et unique raison : Ryan Reynolds. Je ne regrette pas ce choix car ce dernier a un jeu aussi juste que dans Buried où il se retrouvait enterrer vivant en Irak. Cela fait plaisir parce qu'après Green Lantern (même s'il était très beau en collant) et Echange Standard, on se demandait s'il allait de nouveau tourner dans un bon film.


Sinon, dommage que Sécurité Rapprochée soit entrecoupé en permanence par des scènes inutiles, à commencer par la première où on voit Ryan Reynolds avec sa petite amie en train de déjeuner en terrasse. On apprend qu'il lui ment sur son métier et cela donne du coup, quand ils se retrouvent au milieu du film, une scène extrêmement niaise où l'amoureux lui dévoile enfin la vérité et envoie sa belle à Paris pour la protéger. D'ailleurs on ne comprend pas le rapport avec le reste du film. Bref, je dirai aussi que la dernière scène est également en trop. Le film aurait mérité au moins cette scène en moins...

Malgré le fait que le thriller ne dure que deux heures, on a l'impression qu'il dure une éternité et l'ennuie pointe le bout de son nez (le sommeil aussi d'ailleurs). De plus on ne comprend pas grand chose dans les dix premières minutes du film et c'est plutôt frustrant. Il faut avouer qu'après ces dix minutes, on comprend tout et on devine même la fin du film à quelques choses près.


Dirigé par le réalisateur suédois, Daniel Espinosa, qui s'était fait remarquer avec son thriller Easy Money et s'est exporté à Hollywood avec ce nouveau film, Sécurité Rapprochée, en fait trop. Trop d'actions qui partent dans tous les sens, trop de bagarres, trop de sang... En somme un film qui veut trop surfer sur la vague blockbuster et qui mériterait d'être beaucoup plus réfléchi et posé.

Merci, donc, aux deux acteurs principaux, et aussi à Brendan Gleeson (très bon en agent plus que pourri) de nous donner un si bon jeu, et de rendre le film Sécurité Rapprochée un minimum appréciable et divertissant.

Le Blu-Ray

Côté bonus, comme d'habitude il faudra préférer le Blu-Ray qui a 7 fois plus de bonus que le DVD. Pas dur vu que le DVD n'en a qu'un... Bref dans les bonus, qui sont tous en haute définition et sous-titrés, on retrouve un making-of, des vidéos expliquant les scènes de combat, l'attaque du coffre fort et la poursuite sur les toits. On retrouve également des images du tournage au Cap. Une sélection bien garnie.

=> Toutes les infos sur Sécurité rapprochée

Caroline Tessier (30 Juillet 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter