Samy Naceri condamné à 16 mois de prison ferme pour une agression au couteau

jeudi 28 avril 2011 - 14:07 | Showbizz
L'acteur Samy Naceri a été condamné jeudi par le tribunal correctionel de Paris à 16 mois de prison ferme pour avoir agressé à l'arme blanche en janvier 2009 un ami de son ancienne compagne, peine aménageable qui ne devrait pas le conduire à nouveau en détention.

Samy  Naceri


A l'audience du 15 mars, la tête d'affiche de la série Taxi, produite par Luc Besson, avait sollicité la clémence du tribunal, de peur de voir mis un frein irrévocable à sa carrière.

Jeudi, la 16e chambre correctionnelle, présidée par Nathalie Dutartre, a effectivement condamné le quadragénaire à une peine relativement clémente: 5 ans de prison, dont 3 ans et 8 mois avec sursis et mise à l'épreuve durant 3 ans.

Durant ces trois années, Samy Naceri devra respecter certaines obligations comme des soins, l'interdiction de rencontrer la victime ou l'obligation d'exercer une activité professionnelle.

L'acteur était absent au délibéré. Son avocat, Me Jean-Yves Liénard, s'est félicité de cette peine "bienveillante et constructive".

"Cela va permettre à Samy Naceri de continuer à se reconstruire, car la peine à laquelle il a été condamné ne le conduit en aucun cas à retourner en détention", a-t-il ajouté.

Selon l'avocat, le comédien "a des perspectives professionnelles réelles", il doit d'ailleurs "commencer bientôt un tournage avec Lellouche".

"Je passe pour une pourriture aux yeux de tout le monde, de toute la production!", s'était ému le comédien lors de l'audience du 15 mars. "Je suis black-listé partout à cause de cette histoire", et seuls "deux-trois réalisateurs me font confiance", avait-il poursuivi les larmes aux yeux.

Compréhensif, le procureur avait lui-même requis une peine "aménageable" de 5 ans de prison dont 3 avec sursis.

=> Toutes les infos sur Samy Naceri

(28 Avril 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter