Semaine internationale de la Critique de Cannes 2005 : la sélection !

Deux jours après la Sélection officielle, c'est au tour de 44eme Semaine De La Critique De Cannes de dévoiler son cru 2005. Au programme, des longs-métrages du monde entier, du Japon à l'Uruguay en passant par l'Italie, la France ou les Etats-Unis, mais aussi des courts-métrages et, pour la première fois cette année, des vidéo-clips.
Cette semaine de la critique, qui est la plus ancienne section parallèle du Festival de Cannes, se déroule du 12 au 20 mai.


Les longs-métrages
Moi, Toi Et Tous Les Autres de Miranda July (Etats-Unis) - 1er film, concours également pour la Caméra D'Or - Présenté en ouverture
The Great Extasy Of Robert Carmichael de Thomas Clay (GB) - 1er film, concours également pour la Caméra D'Or
L'Orizzonte Degli Eventi de Daniele Vicari (Italie)
La Petite Jérusalem de Karin Albou (France)
A Stranger Of Mine d'Uchida Kenji (Japon)
Mang Zhong (Grain In Ear) de Zhang Lu (Chine-Corée)
Orlando Vargas de Juan Pittaluga (Uruguay/France) - 1er film, concours également pour la Caméra D'Or
Outre le Grand Prix de la Semaine de la Critique, doté d'un montant de 5.000 euros, pour lequel concourent ces sept films, le Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques), doté de 2.500 euros, sera attribué à l'un des scénaristes des sept longs-métrages par un jury composé de Claude Miller, Jacques Fansten et Francis Girod.

Longs-métrages présentés en séances spéciales, hors compétition
Les Invisibles de Thierry Jousse (France) - Présenté en ouverture des Spéciales
Junebug de Phil Morrison (Etats-Unis) - Présenté en clôture des Spéciales
Los Heroes Y El Tiempo de Arturo Ripsteins (Documentaire, Mexique)
Drum de Zola Maseko (Afrique du Sud) - Film présenté dans le cadre de la célébration des 50 ans du cinéma africain
Imposture de Patrick Bouchitey (France) - Film présenté la séance de minuit
Vento Di Terra de Vincenzo Marra - Révélation Fipresci de l’année
La Chute Des Feuilles d'Otar Iosseliani
Les courts-métrages
LE GRAND VENT de valérie Liénardy (Belgique)
HU XI (RESPIRE) de Wi Ding Ho (Taïwan)
MIRROR MECHANICS de Siegfried A. Fruhauf (Autriche)
BLUE TONGUE de Justin Kurzel (Australie)
IMAGO... de Cédric Babouche (France)
JONA/TOMBERRY de Rosto (Pays-Bas)
GET THE RABBIT BACK de Mitovski et Kalev (Bulgarie)

Courts-métrages présentés en séances spéciales, hors compétition
ECHOS de Michael Ramsauer (Autriche)
MILLE SOLEILS de Mathieu Vadepied (France)
PARASITEN de Helen Ahlsson (Suède)

Après Ken Loach, Bernardo Bertolucci, Barbet Schroeder, Marin Karmitz et Jacques Rozier, Otar Iosseliani est le parrain de cette 44e édition de la Semaine Internationale de la Critique. Sa mission : entourer, conseiller, ouvrir un espace de débat et de discussion avec les réalisateurs des films de la Semaine 2005, lundi 16 mai. Au cours de cette journée sera projeté son premier long métrage La chute des feuilles (Giorgobistve) premier film de l'URSS sélectionné à la SIC en 1968. Les autorités soviétiques considèrent à l'époque le film comme impertinent, une insulte à la Géorgie. C'est le Rideau de Fer, Iosseliani ne pourra jamais venir à Cannes présenter son film. C'est donc une première, 37 ans après !

Prochains rendez-vous cannois : la sélection de la Quinzaine des réalisateurs, l'autre section parrallèle du festival, qui sera dévoilée mardi 26 avril, et la composition du jury de la Sélection Officielle, présidé par Emir Kusturica, qui devrait être annoncée dans les jours à venir...

A.C. (21 avril 2005)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter