Spielberg choisit le Darfour plutôt que les JO

Steven Spielberg retire sa participation artistique aux Jeux Olympiques de Pékin. Le réalisateur refuse de gaspiller plus de temps et d’énergie en tant que conseiller artistique des Jeux Olympiques.

Les enjeux politiques ont eu raison de la motivation de Steven Spielberg. Le réalisateur invoque qu’il ne peut plus supporter soutenir un rassemblement à la gloire de la Chine, lorsque le même pays n’a rien fait pour éviter ou arranger la situation au Darfour.

Steven Spielberg rappelle qu’ « en tant que partenaire politique, militaire et économique majeur du Soudan, et en tant que membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU, la Chine a à la fois la possibilité et la responsabilité de contribuer à une paix juste au Darfour », et s’associe à plusieurs Prix Nobel de la Paix.

Le réalisateur critiqué par l’actrice Mia Farrow (ambassadrice de l’Unicef) préfère donc la sagesse à l’artifice. Il indique « faire tout ce qu’(il) peut pour mettre un terme aux crimes innommables contre l’Humanité qui continuent à être commis au Darfour » plutôt que d’organiser les cérémonies d’ouverture et de fermeture des JO de Pékin. Ce qui semble en effet nettement plus utile.

F.B. (Le 13 Février 2008 – Avec l’AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter