Star Wars : la trilogie originale enfin en dvd !

Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine...

Si quelqu’un s’y connaît en merchandising, c’est bien George Lucas. Non content d’être à la tête d’un empire commercial proprement indécent, grâce au succès planétaire (voire interstellaire) de son « œuvre » la saga Star Wars, le pape de la science-fiction s’apprête, une nouvelle fois, à créer l’événement.

George Lucas vient ainsi d’annoncer la sortie, le 12 septembre prochain, d’une réédition en DVD de la trilogie originale dans sa version initiale non modifiée. Chaque coffret contiendra deux disques proposant Star Wars Episode 4 - La Guerre Des Étoiles, Star Wars Episode 5 - L'Empire Contre-attaque, Star Wars Episode 6 - Le Retour Du Jedi (1983, Richard Marquand) en version remasterisée comme ceux sortis en 2004 et offrant en bonus la version originale non modifiée.
Le barbu milliardaire au célèbre brushing entend donc enfin les suppliques de nombreux fans se plaignant, depuis plusieurs années, de ne pouvoir déguster les « prémices » de la saga en version non modifiée autrement que sur VHS (souvent enregistrées). Diverses éditions DVD des épisodes IV, V et VI étaient en effet sorties, mais, malgré leurs qualités techniques, celles-ci proposaient inexorablement des versions « remasterisées » , considérées comme apocryphes, voire hérétiques pour les fans de la première heure.

L’affront est donc enfin réparé. Ces 3 coffrets double DVD seront disponibles pour une durée limitée du 12 septembre au 31 décembre. A noter que le jeu Lego Star Wars 2 : The Original Trilogie sortira également à cette date.

Au-delà des films, le mythe…

Pour ceux qui auraient vécu dans une grotte pendant les trente dernières années et qui ne connaîtraient pas l'univers cultissime (à croire que le mot a été inventé pour lui) de La Guerre des étoiles, petit cours de rattrapage.

La Guerre des étoiles (titre original Star Wars) est une épopée cinématographique de science-fiction, savant mélange de Rome antique, de mythologie et de haute-technologie, créée par George Lucas et considérée comme un élément phare du space opera.
L'action se situe dans une galaxie lointaine et est le théâtre d'un affrontement incessant entre le bien et le mal. Le bien est défendu par l'Ordre Jedi, une caste de sages-guerriers aux nombreux pouvoirs psychiques (télékinésie, prescience...) qu'ils tirent de ce qu'ils nomment la Force. Comme le bien n'existe pas sans le mal, la Force a une nature duale, présentant un côté clair (ou lumineux), utilisé par les jedi, et un côté obscur.
Les tenants du côté obscur sont les jedi noirs, dont notamment les seigneurs des Sith, appelés ainsi car, il y a très longtemps, ils avaient à leur service le peuple Sith ; les Sith sont des jedi Noirs ayant reçu un enseignement spécial. La colère, la haine, la peur peuvent mener les jedi vers le côté obscur de la Force s'ils ne sont pas capables de dominer ces pulsions.

Prévue à la base pour être une suite de trois trilogies (un triptyque), Lucas fut contraint par manque de moyens techniques de commencer par la seconde trilogie. En 1977 sort Star Wars Episode 4 - La Guerre Des Étoiles (connu aujourd’hui sous le nom de Épisode IV - Un nouvel espoir), réalisé par George Lucas et dans lequel on découvre Luke Skywalker (Mark Hamill), la princesse Leia (Carrie Fisher), Han Solo (Harrison Ford), les deux droïdes (R2D2 et C3PO), Obi Wan Kenobi (Alec Guinness) et Yoda (euh… Yoda). Le film connaît un succès phénoménal partout dans le monde et engendre immédiatement une très importante communauté de fans. Lucas rempile alors et écrit Star Wars Episode 5 - L'Empire Contre-attaque (1980, réalisé par Irvin Kershner) et Star Wars Episode 6 - Le Retour Du Jedi (1983, Richard Marquand). Le public est, à chaque fois, au rendez-vous.
Grâce au succès de ce film, George Lucas fonde sa propre entreprise de production cinématographique, Lucasfilm, sa propre entreprise d'effets spéciaux, Industrial Light & Magic (ILM) et fait même construire un studio d'enregistrement pour les bandes son en 1987, le Skywalker Sound, (auquel on doit le fameux son THX) dans son ranch (le Skywalker Ranch).

Conscient de la mine d’or qu’il vient de « découvrir », George Lucas garde une maîtrise totale sur l'utilisation des personnages de ses films. Après avoir véritablement réinventé les concepts de « produits dérivés » (figurines, jouets, vêtements, jeux de rôles, romans, jeux vidéos, bandes dessinées, …) et de « mono-mania » (des centaines de millions de fans-obsédés à travers le monde), Monsieur George a même réussi à pousser la logique commerciale à son extrême en ressortant – à chaque fois sous l’étiquette d’exclusivité – les premiers films de la saga. Reprises exceptionnelles en salles (les fameuses « Nuits Star Wars »), (re)sorties VHS et DVD des films de la première trilogie remasterisés, tout est fait pour faire dangereusement monter le rythme cardiaque des fans…

Jusqu’au coup de maître : la sortie en salles de la suite (enfin du début) de la saga, Star Wars Épisode 1 - La Menace Fantôme (1999), Star Wars Episode 2 – L'Attaque Des Clones (2002), Star Wars Épisode 3 - La Revanche Des Sith (2005). Cortèges de fans en costumes, explosion des ventes de produits dérivés et de DVD (première et seconde trilogie confondues), …

George Lucas a tout simplement créé une nouvelle religion.

E.G. ( 5 mai 2006 – Avec www.starwars.com)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter