Stephen Frears, Président du Festival de Cannes

Suite au succès de The Queen, qui racontait les jours de deuil et de tension en Grande-Bretagne après la mort de Diana, Stephen Frears a accepté de remplir la très belle fonction de président du 60e festival de Cannes. Il a déclaré : « C’est bien sûr un honneur, mais aussi un plaisir de pouvoir découvrir des films sensationnels, venus des quatre coins du monde, surtout dans une ambiance aussi prenante. God Save Cannes ! et la Reine, bien sûr ! »

Le festival et le cinéaste anglais fêteront cette année un anniversaire un peu particulier : il y a vingt ans, Prick Up Your Ears recevait le prix de la meilleure participation artistique au Festival international du film. Le cinéaste, révélé au grand public par My Beautiful Laundrette, est maintenant une valeur sûre qui excelle autant dans les grands films de genre (Héros Malgré Lui, Les Arnaqueurs) que dans les sujets plus intimistes ou engagés (The Snapper, High Fidelity ou Dirty Pretty Things).

Gilles Jacob, président de festival de Cannes, affirme : « Nous rendons ainsi hommage à ce grand cinéaste inspiré, tout à sa liberté d’esprit et à son plaisir de filmer. Le 60e festival se place d’ores et déjà sous une bonne étoile, celle de l’intelligence, de l’esprit et d’une certaine impertinence. »

M. B. (12 janvier 2007 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter