Strike back !

jeudi 11 décembre 2008 - 11:56 | Showbizz
C’est définitif, la Screen Actors Guild (SAG) est atteinte de la même maladie chronique qui touche la SNCF. Le principal syndicat d’acteurs demandera à ses 120.000 adhérents de voter la grève le vendredi 2 janvier 2009. Après le réveillon, il ne faut pas gâcher la fête quand même !

Mais pourquoi une grève ? Parce que la SAG s’oppose à la nouvelle convention collective proposée par l’Alliance des Producteurs de Cinéma et de Télévision (AMPTP). La SAG estime que cette convention priverait les acteurs de leurs droits et les rendrait plus vulnérables face à des producteurs déjà tout-puissants.

Le décompte des votes s’effectuera le 23 janvier. Pour information, la mise en place d’un arrêt de travail prolongé nécessite 75% des suffrages. Et la grève ne sera pas automatiquement déclarée, même si ce chiffre est atteint, puisqu’elle doit être validée par le National Board (traduisons par le Conseil National du syndicat), qui préfère d’abord résoudre le problème par la négociation, la menace d’une grève étant un fantastique argument de pression.

Petit rappel des faits : fin 2007, la grève des scénaristes avait causé beaucoup de dégâts et de pertes financières pour l’industrie Hollywoodienne. De nombreuses séries télévisées avaient été annulées, d’autres écourtées. La cérémonie des Golden Globes avait aussi pâti de la révolte des scénaristes, puisqu’en fait de cérémonie, il n’y avait eu qu’une simple « émission » annonçant les vainqueurs. Le même scénario risque de se reproduire, puisque la saison des Oscars et des Golden Globes se rapproche à grand pas.

L’AMPTP s’étonne bien sûr de cet appel à la grève. Le syndicat des producteurs reproche même à la SAG de lancer une grève pendant l’une des pire crise économique que le pays ait connue. Si ça continue, bientôt, ils vont accuser les acteurs d’aider les terroristes à précipiter le déclin de l’empire Américain (et du monde occidental en général) en participant au développement et à la généralisation de la crise…

Alors nous lançons un appel : non à l’absentéisme, symbole de la chute de nos démocraties modernes ! Tous aux urnes ! Oui à la défense des droits des Acteurs Hollywoodiens ! C’est la révolutioooonnnn !!!!

Anne-Louise Echevin (Le 11 décembre 2008)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter