Succès du cinéma français à l'étranger...

Depuis qu'Amélie Poulain s'est exporté un peu par tout dans le monde, il semblerait que ce conte de fée moderne soit l'un des piliers majeurs du succès international du cinéma français. Au dernier Festival de Toronto, qui se révèle également être un énorme marché du film, Xavier Giannoli, venu présenté Les Corps Impatients s'est exprimé à ce sujet. Il ne cache pas son exaspération , ainsi que son opinion peu flatteuse à propos du film. Le réalisateur français qui habite non loin du Café Des Deux Moulins où ont été tournées certaines scènes du Le Fabuleux Destin D'Amélie Poulain confie : "Chaque fois que je quitte mon appartement, les touristes américains et japonais m'arrêtent et me demandent "Ou est le café d'Amélie ?" ". De même que lorqu'il s'était rendu en Chine ce mois-ci, un vendeur de cassettes vidéos bon marché qui abritait dans ses stocks le film de Jean-Pierre Jeunet s'est empressé de demander un autographe au réalisateur lorsqu'il apprit où ce dernier habitait. Giannoli, exaspéré, répondit seulement qu'il logeait près du Café. Lui qui a tout de même remporté la Palme d'Or à Cannes en 1998 pour le meilleur court-métrage…
Son principal reproche est qu'Amélie est trop mignonne, gentille…Le premier long-métrage de Giannolii, lui au contraire, s'est voulu plus audacieux. On se souvient de ce film dans lequel on a pu assité à la remarquable prestation de Laura Smet au cœur d'un triangle amoureux plus que troublant…
Comme le remarque un journaliste américain, ce que partage Les Corps Impatients, Le Fabuleux Destin D'Amélie Poulain et une douzaine d'autres de films français présentés à Toronto, ce sont surtout des histoires qui voyagent bien internationalement. Ce qui leur vaut ce succès sans précédant.

T.N. (11 septembre)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter