Télé : le ciné ne fait plus recette

mardi 30 septembre 2008 - 15:51 | Showbizz
L'audience du cinéma à la télévision a été divisée par trois depuis 1994, rudement concurrencée par les séries et les téléfilms, mais aussi l'information et le sport qui ont "largement progressé", révèle une étude publiée mardi par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Au sein du palmarès des 100 meilleures audiences des "grandes chaînes hertziennes historiques" (TF1, France 2, France 3, Canal+, M6 et Arte) établi par le CSA depuis quatorze ans, le nombre d'oeuvres cinématographiques est passé de 37 en 1994, à seulement 11 en 2007.

Pourtant, l'intérêt des téléspectateurs pour le 7e Art n'a pas faibli sur la période, puisque les films figurant dans les trente meilleures audiences ont toujours attiré en moyenne, entre 10 et 11,5 millions de téléspectateurs -- excepté un pic à 12,6 M en 1994.

La part des oeuvres françaises dans les films diffusés à la TV est restée stable, aux environs de 40%, les 60% restants étant "très majoritairement américains", note le CSA.

En 1994 dit l'étude, le cinéma était le genre le plus "rentable en audience" pour des grandes chaînes qui ne lui consacraient que 5% de leurs programmes, tandis que le public leur réservait 9,1% du temps passé à regarder la TV.

Quatorze ans plus tard, ce rapport entre offre et consommation "s'est fortement détérioré", note le CSA, puisque les téléspectateurs n'ont consacré aux films -- désormais 4,6% des programmes -- que 5,4% de leur temps passé devant la TV en 2007.

" Le cinéma n'est plus le genre moteur des grilles ", poursuit l'étude, et désormais " d'autres programmes, tels que la fiction TV ou le sport, réalisent de meilleurs résultats en termes d'audience ".

Ainsi l'an dernier, la fiction TV a représenté 18,7% de l'offre de télévision et 25,2% de la TV "consommée" tandis que le sport représentait 2,5% de l'offre et 4,5% de la consommation.

Séries, téléfilms, information et sport ont tous "largement progressé aux dépens du cinéma" depuis 1994, affirme l'étude.

C'est la série TV, surtout américaine, qui se taille désormais la part du lion dans les audiences : sur les 58 séries apparaissant dans le Top 100 l'an dernier, 47 viennent d'outre-Atlantique et seulement 11 sont françaises.

Cette forte percée est en fait liée au fort succès d'une seule série américaine, note le CSA: Les Experts, et ses déclinaisons, Les Experts : Miami et Les Experts : Manhattan, apparaît 46 fois dans le Top 100.

Par rapport à l'oeuvre cinématographique, une série a plus d'"atouts" pour sa diffusion télévisée : "récurrente, spécifiquement écrite pour la TV, souvent inédite, elle fidélise le téléspectateur qui aime retrouver régulièrement un univers et des personnages connus", énumère le CSA.

(Le 30 Septembre 2008 - AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter