Terminator Renaissance : Une suite réussie !

mercredi 27 mai 2009 - 17:24 | Showbizz
On en a longtemps rêvé, on l’a beaucoup attendu, on a quelque peu hésité, mais ça y est : on a vu Terminator Renaissance ! Et ce quatrième volet ne nous a pas déçu, bien au contraire. Tous un peu frileux après Terminator 3 - Le Soulèvement Des Machines, on sort de celui-ci complètement réchauffés !

Le scénario est simple, basé sur le but à atteindre. Pour les androïdes : leurs cibles. Pour la résistance : combattre et anéantir Skynet. Pour les humains : survivre.

Film d’action de qualité, mais aussi bien sûr, de science-fiction et d’anticipation, Terminator Renaissance nous scotche avant tout par ses décors et ses effets spéciaux spectaculaires. Dans un monde ravagé par « le jugement dernier » et contrôlé par les machines, les humains se cachent, perpétuellement traqués. Robots de surveillance ou véritables chasseurs attaquent et éliminent, telle est leur mission, le peu de survivants qui errent comme ils peuvent dans des villes-fantômes poussiéreuses et désertiques.

On en prend plein les yeux et les oreilles. Ébahi par la mise en scène dynamitée de Mcg, on est transcendé par les vibrations sonores et les explosions gigantesques, les poursuites, les combats, absolument tout est grandiose.

Dans ce Terminator Renaissance, on sent l’influence des grands films de science-fiction de ces dernières années. Il y a du Waterworld dans les costumes, du Matrix dans les décors et dans l’histoire, tout simplement, de ce héros, chef de cœur et véritable prophète John Connor. Campé par le charismatique Christian Bale, il accomplit enfin son célèbre destin. Il s’adresse par radio à qui veut l’entendre, commandant d’une rébellion fatiguée mais si désespérée qu’elle est prête, à tout moment, à donner l’assaut et à le soutenir, quoiqu’il en coûte.

Pourtant juste dans son interprétation du légendaire John Connor, Christian Bale est quelque peu coiffé au poteau par Sam Worthington, magnifique en amnésique et torturé Marcus, croisement mi-homme, mi-machine. Car Terminator Renaissance est le film de deux héros, et l’affiche le montre bien.

Enfin, les fans seront ravis d’y trouver moult rappels et références à la saga mythique de James Cameron : du personnage de Kyle Reese, encore adolescent, au T-800 bien connu, des répliques cultissimes comme « I’ll be back » au fameux thème musical final. Tout est là.

Retrouvez les premiers Terminator en Blu-Ray et DVD collectors

Si vous souhaitez revivre Terminator 2, il faudra vous ruer sur l’Edition Blu-Ray Ultimate. Présentée sous la forme d’une tête de Terminator (œil clignotant et puce sonore), cette édition limitée 4 disques propose le film en version Director’s Cut (Blu Ray et DVD) mais aussi de nombreux bonus, notamment plusieurs documentaires dont les coulisses du tournage, un making-of et toutes les archives du film. On y découvre également un documentaire exclusif sur le réalisateur James Cameron.

Moins intéressante mais plus abordable, l’Edition Blu-Ray Collector (boîtier métal) rassemble pour la première fois les trois versions du film (Cinéma, Director’s Cut et Director’s Cut version longue), avec bonus interactifs, featurettes et scènes coupées.

Notons aussi la sortie Blu-Ray de Terminator 3 - Le Soulèvement Des Machines, avec commentaires audio, featurettes et bêtisier.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : http://www.commeaucinema.com/sites/terminator3/


Terminator 4, le jeu vidéo

Glissez-vous dans la peau de John Connor et luttez contre Skynet pour la survie de la race humaine avec le jeu vidéo Terminator - Renaissance disponible le 28 mai 2009 sur PS3, Xbox 360 et PC.

Basé sur le nouveau film Terminator Renaissance, le jeu vidéo du même nom permet aux joueurs d’incarner John Connor, un soldat de la résistance qui lutte, pour la survie de la race humaine, contre les armées superpuissantes de Skynet.

Jeu de tir à la troisième personne ultra intense, Terminator Renaissance plonge les joueurs dans des combats titanesques contre toutes les forces armées du film et contre de nouvelles machines dévastatrices conçues spécialement pour le jeu. Se déroulant deux ans avant les évènements du film, dont la toile de fond est un Los Angeles en ruine, le jeu immerge les joueurs dans une expérience vidéoludique viscérale à l’intrigue passionnante. Terminator Renaissance repousse les limites de l’action : des ennemis emblématiques, des séquences de combats cinématiques et un arsenal à la pointe de la technologie...

=> Voir la bande-annonce du jeu vidéo

Toutes les infos sur Terminator



=> Toutes les infos sur Terminator Renaissance
=> Toutes les infos sur Terminator
=> Toutes les infos sur Terminator 2
=> Toutes les infos sur Terminator 3 - Le soulèvement des machines

Caroline Mrowicki (Le 27 Mai 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter