'The Messenger' Grand prix du Festival de Deauville

dimanche 13 septembre 2009 - 20:15 | Showbizz
Ca y'est, c'est fini ! Dimanche soir, c'était le clap de fin de la 35e édition du festival du cinéma américain de Deauville. Et après The Visitor l'année dernière, le Grand Prix a été décerné à The Messenger, un film d'Oren Moverman ayant pour toile de fond la guerre en Irak...

Et oui, car si Venise a mis en avant des films engagés, Deauville n'est pas en reste cette année ! D'autant que le jury, présidé par Jean-pierre Jeunet, a doublement récompensé The Messenger, en lui offrant également le Prix de la critique internationale. Le Festival de Deauville prouve ainsi une nouvelle fois qu'il chercher à valoriser le jeune cinéma indépendant américain...

the messenger Woody Harrelson

The Messenger, qui est la première réalisation du scénariste Oren Moverman, raconte l'histoire du sergent Will Montgomery (Ben Foster), qui a combattu en Irak et revient aux Etats-Unis où il est chargé de prévenir les familles des soldats morts au combat. Le film, déjà primé au festival de Berlin au printemps dernier pour son scénario, raconte les relations difficiles de ce soldat avec l'officier qui doit le former à cette tâche.

Dans le reste du Palmarès...

Le Prix de la révélation Cartier est revenu à Humpday de Lynn Shelton, une comédie sur le thème de l'identité sexuelle... Quant au Prix du jury, il a été décerné conjointement à Precious de Lee Daniels et à Sin Nombre de Cary Joji Fukunaga. Le premier est un drame social qui raconte l'histoire d'une adolescente noire illettrée dont l'horizon va soudain s'éclaircir et le second met en scène une jeune hondurienne qui cherche à immigrer aux Etats-Unis par le Mexique.

Côté avant-premières, plusieurs films ont marqué le public, en particulier 500 Jours Ensemble de Marc Webb, Julie & Julia de Nora Ephron, City Island de Raymond de Fellita ou encore The Informant de Steven Soderbergh. Cette édition a été par ailleurs marquée par la venue de stars comme Harrison Ford, Meryl Streep ou Andy Garcia qui se sont succédées sur les planches de la station balnéaire normande...

Harrison Ford

Le Palmarès Complet du Festival de Deauville :

Grand Prix : The Messenger d'Oren Moverman
Prix de la critique internationale : The Messenger d'Oren Moverman
Prix de la révélation Cartier : Humpday de Lynn Shelton
Prix du jury : ex-aequo Precious de Lee Daniels et Sin Nombre de Cary Fukunaga
Prix littéraire Lucien Barrière : Colum McCann pour son roman "Et que le vaste monde poursuivre sa course folle"
Le Prix Michel d’Ornano : Qu'Un Seul Tienne Et Les Autres Suivront de Léa Fehner

=> Toutes les infos sur Deauville 2009

A.V. (13 septembre 2009, avec AFP)

© 2009 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter