The Murderer : l'instinct meurtrier (Test Blu-Ray)

lundi 5 décembre 2011 - 13:51 | Showbizz
La sortie DVD et Blu-ray de The Murderer le 30 novembre dernier, est l'occasion de revenir sur ce deuxième long métrage de Hong-jin Na, projeté dans nos salles en juillet.

Gu-nam est un "Joseon-Jok", surnom attribué à la communauté de Sino-coréens vivant dans une région reculée de la Chine, proche de la Corée du Nord et de la Russie. Ce chauffeur de taxi roule sa bosse à Yanji, où il mène une vie des plus miteuses. Depuis quelques mois, il attend des nouvelles de sa femme, partie à Séoul pour gagner de l'argent. Sans nouvelles de celle-ci, Gu-nam trompe son ennui en jouant au mah-jong où il perd pas mal d'argent bien qu'il soit déjà criblé de dettes. Un beau jour, il fait la connaissance de Myun, un tueur à gages et aussi parrain de la mafia locale, qui lui propose d'annuler ses dettes et de se rendre en Corée du Sud pour rendre visite à son épouse. Seule contrepartie : tuer une cible et rapporter une preuve que le coup a bien été fait. Très vite, notre Joseon-Jok finit par accepter et embarque pour Séoul. Une fois sur place, plus rien ne va se passer comme il l'avait prévu.


Tout au long du film, hormis la première partie qui peine à démarrer, péripéties, rebondissements et longueurs s'enchaînent. Soyons francs, le rythme est haché par des scènes inutiles qui nous laissent pas mal de répit entre chaque action. Il faut véritablement attendre une trentaine de minutes pour que The Murderer trouve sa vitesse de croisière. On ne peut s'empêcher de faire le parallèle avec The Chaser, la première réalisation de Hong-jin Na, et J'Ai Rencontré Le Diable, de Kim Jee Woon, qui dès le début nous tiennent en haleine.

Au niveau du scénario, le film est intense, Hong-jin Na y développe scrupuleusement, de bout en bout, plusieurs intrigues. Accrochez-vous, il est parfois bien difficile de s'y retrouver parmi des informations pas toujours très claires. Ajoutons à cela une bonne dose d'irréalisme par le biais de quelques orchestrations hollywoodiennes (chorégraphies, cascades et courses-poursuites) en particulier la scène où Gu-nam, parvient à courir et à se défaire d'une dizaine de poursuivants après avoir été blessé. Autre chose, les amateurs de gore et de sanguinolent seront vivement déçus, les massacres restent relativement sobres (peut-être même un peu trop...).


Malgré tout, et en faisant abstraction de ces quelques imperfections, The Murderer se laisse regarder, porté par ses acteurs de qualité. Jung-woo Ha (Gu-nam) et Kim Yun-seok (Myun) sont en très grande forme et livrent de spectaculaires (mais improbables) combats à l'arme blanche. La fin du film semble trouver, enfin, le rythme qui lui a tant manqué et qu'on n'osait plus espérer. On note également quelques petites touches d'humour, surtout dans les moments où intervient la police.

Le Blu-Ray

Au niveau des bonus du Blu-ray, on est particulièrement gâtés ! Un making of très complet de près d'une heure et demie qui revient sur les personnages, la préparation et le tournage, deux courts métrages inédits du réalisateur ainsi que des bandes-annonces.


=> Toutes les infos sur The Murderer

Jean-Emmanuel Keller (5 Décembre 2011)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter