Tim Burton a la classe !

Mardi soir à l'UGC ciné cité de La Défense avait lieu l'avant-première de Frankenweenie, le nouveau film de Tim Burton. La projection était suivie d'une masterclass du réalisateur.

Le film ? Sans vous en dévoiler quoi que ce soit, le long-métrage (en 3D), est un petit bijou d'animation comme seul Tim Burton sait en faire. On y retrouve beaucoup de clins d'oeil aux légendes du cinéma fantastique et d'horreur. Quels sont-ils ? Réponse le 31 Octobre !

Masterclass Tim  Burton


La Masterclass, moments choisis

Quelques minutes après le générique de fin du film, Tim Burton arrive dans la salle sous les applaudissements d'une centaine de spectateurs, journalistes pour la plupart, mais aussi élèves de grandes écoles de cinéma et quelques fans invétérés du réalisateur d'Edward Aux Mains D'Argent.
Sitôt assis dans son fauteuil, Tim Burton nous avoue qu'il est épuisé par le marathon promotionnel de Frankenweenie (il arrive tout juste de Londres) et qu'il a vraiment besoin de dormir… Mais ça n'est pas pour tout de suite car, déjà, beaucoup de mains se lèvent pour lui poser des questions !

Certains l'interrogent d'abord sur sa collaboration avec Disney, rappelant ainsi que Burton avait été renvoyé au tout début de sa carrière par le géant du dessin animé. Il répond sur le ton de l'humour que c'est une sorte de revanche sur le passé, sans s'attarder toutefois plus longtemps sur cette question qui semble un peu l'embarrasser (il faut dire que comme entrée en matière, il y a plus simple)

Arrivent ensuite les interrogations propres au film, sur ce retour aux sources et à l'animation (son dernier projet en date était Les Noces Funèbres en 2005). Burton explique alors que Frankenweenie est un film très personnel, une sorte de rêve, et même de bilan puisqu'on y trouve beaucoup d'échos à ses précédents films, mais aussi des souvenirs de gens qu'il a pu croiser dans sa vie.
Il explique également qu'il est un peu à bout (brun out comme il dit) et qu'il n'a, pour l'instant, pas de nouveau projet de film. Il ajoute en riant qu'il a juste envie de se " coucher sur un lit d'hôpital pour voir ce qu'il se passe ". Oui enfin, on espère quand même qu'il ne se reposera pas trop longtemps…

Masterclass Tim  Burton


Des personnes dans l'assistance l'interrogent ensuite sur sa relation particulière avec Johnny Depp, et sur l'absence de ce dernier sur le projet. Tim Burton répond, toujours avec une bonne dose d'humour, que les gens râlent lorsqu'il tourne avec lui et qu'ils râlent aussi quand ça n'est pas le cas (on rappelle que les deux compères ont collaboré à neuf reprises, la dernière étant Dark Shadows).

Enfin, la question fatidique finit par arriver. Quelqu'un demande au réalisateur de choisir LE film dont il est le plus fier. Il ne parvient pas à donner de réponse et demande si on compte le séquestrer dans la salle jusqu'à ce qu'il daigne en trouver un ! Il ajoute qu'il se sent proche de tous ses films, qu'ils représentent tous une part de lui-même, mais qu'il est tout de même toujours surpris de l'accueil que reçoivent ses longs-métrages, que ce soit d'une façon positive ou négative. Il trouve également curieux de constater que les films les plus boudés par la critique se trouvent souvent être ceux qui connaissent le plus de succès dans les salles (la preuve en est avec le plus gros succès au box-office de Tim Burton : Alice au pays des merveilles qui avait à l'époque, été plus que critiqué).

On apprend ensuite, au détour d'une question que le bleu est sa couleur préférée (en vrai il voulait dire le noir, mais ça n'est pas une couleur…) et qu'il préfère les chiens aux chats (très souvent présents dans ses films) car les chats lui "foutent la trouille". Vous verrez d'ailleurs le sort qu'il réserve à l'un d'eux dans le film… pas sûr que les félidés soient pris d'un élan d'amour pour lui après ça !

Masterclass Tim  Burton


Mais après presque une heure d'échange avec le public, il est temps pour Tim Burton de quitter la salle, encore sous les applaudissements !

Si le 31 Octobre vous semble encore bien loin et que vous trépignez à l'envie de voir Frankenweenie, rendez l'attente moins longue en venant découvrir l'exposition itinérante consacrée aux décors du film au Centre commercial des Quatre temps à La Défense.

Masterclass Tim  Burton


=> Toutes les infos sur Frankenweenie

Chloé Valmary (25 Octobre 2012)

Gratuit. Recevez l'essentiel de l'actualité Cinéma chaque semaine



Sélection d'articles sur le même thème :

Vos commentaires

 

    A la une

    A la une actuellement