Tim Robbins a son étoile

lundi 13 octobre 2008 - 11:53 | Showbizz
Tim Robbins, aussi célèbre pour sa carrière cinématographique, émaillée de nombreux films mémorables, que pour ses engagements politiques, a été consacré sur la célèbre Walk of Fame d’Hollywood Boulevard. Il vient en effet de recevoir une étoile sur la célèbre avenue, accompagné de Susan Sarandon, sa « partenaire » depuis 1988 et de son grand ami Jack Black, bientôt à l’affiche du légendaire Tonnerre Sous Les Tropiques.

Rappelons que Tim Robbins a joué dans le film devenu, après maintes guerres intestines entre utilisateurs du site, le numéro #1 du sacro-saint classement Imdb des 250 meilleurs films de tous les temps : Les Evadés de Frank Darabont, adapté de la nouvelle de Stephen King. Ce rôle de Michael Scofield avant l’heure lui a valu, au gré des rediffusions sur M6, la reconnaissance du public français qui se souvient sans doute moins de ses autres films…

Il est apparu dans des classiques tels que Top Gun, The Player et Short Cuts, tous deux de Robert Altman, mais aussi dans des films qu’il préférerait sans doute oublier comme Mission To Mars ou Howard, une production de George Lucas qui, déjà en 1986, ne faisait pas dans la dentelle. L’acteur a reçu une nomination à l’Oscar du Meilleur Réalisateur en 1995 pour La Dernière Marche mais c’est sa compagne qui a ramené le trophée de Meilleure Actrice au domicile pour le même film.

C’est en 2004 que l’acteur a lui aussi pu ajouter à sa décoration intérieure un Oscar du Meilleur Second Rôle pour son interprétation de victime dans l’excellent Mystic River de Clint Eastwood. Tim Robbins s’est toujours montré versatile : il a été un clone de Bill Gates dans Antitrust, un fou dans La Guerre Des Mondes de Steven Spielberg ou encore le Président des Etats-Unis d’Amérique dans Austin Powers L'Espion Qui M'A Tirée. La présidence au sujet de laquelle il exprime son incompréhension face à la croyance aveugle de certains en Barack Obama puisque selon lui c’est au peuple d’apporter le fameux changement en veillant à ce que le nouveau dirigeant, quel qu’il soit, fasse son travail.

En tout cas, son Oscar et ses opinions n’empêcheront pas son nom d’être piétiné par des hordes de touristes se faisant prendre en photo avec les sosies de Batman, Catwoman, Jack Sparrow et les trois ou quatre Marylin Monroe qui arpentent le boulevard.

N.L. (Le 13 octobre 2008 - Avec l’AFP et Variety)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter