Titeuf le film : ça le fait (test DVD)

vendredi 5 août 2011 - 11:18 | Showbizz
Titeuf a deux (gros) problèmes : le couple de ses parents est en crise et, Nadia, son grand amour (même si elle n’est pas encore au courant) ne l’a pas invité à son anniversaire. Tout ça, c’est pô juste ! Surtout que sa mère est partie « réfléchir » chez sa mémé (même si sa mémé, « elle parle tout le temps »), et qu’elle ne lui a pas rendu la game boy qu’elle lui avait confisqué avant de partir. En plus de ça, Nadia est toujours là au mauvais moment, quand Titeuf fait un concours de rots avec Hugo, quand il essaie d’avaler une anti-sèche…



Un film touchant, ancré dans une réalité vécue par beaucoup d’enfants

Bref, le petit garçon à la mèche a du pain sur la planche et enchaîne les bêtises comme d’habitude. Ce qui change, c’est que par rapport à la série, on est beaucoup plus proche de la bande-dessinée et de la réalité. Et c’est d’ailleurs ce qu’explique Zep, l’auteur-réalisateur, qui voulait que le film soit moins édulcoré que la série télévisée. Résultat : un film touchant et ancré dans une réalité vécue par beaucoup d’enfants. En effet, avec humour, tendresse, naïveté et imagination débordante, Titeuf va bien malgré lui, entendre parler de séparation, de divorce, de belle-mère, de demi-sœur (et même de « tiers-de-sœur », si si). Ce film permettra peut-être à des parents de voir leurs problèmes d’adultes - auxquels Titeuf ne comprend pas grand chose – à travers les yeux d’un enfant. Ainsi, on peut notamment citer la scène durant laquelle le petit garçon sabote le rendez-vous galant de son père avec une ex-petite amie (à qui « il faisait des bisous sur la bouche pendant les anniversaires »).

L’anniversaire de Nadia et le fait que Titeuf n’y soit pas invité, c’est justement ce qui amène une touche de légèreté au film, et permet des gags et autres plans tordus pour qu’il arrive à ses fins. Il sera notamment prêt à forcer son père à aider la mère de Nadia pour l’organisation de la fête, dans l’espoir que tous deux finiront par se mettre ensemble. Le plan semble se dérouler à merveille, jusqu’au moment où Hugo nargue Titeuf en lui disant qu’il ne pourra plus se marier avec la fillette si elle devient sa sœur…



Titeuf Le Film, c’est donc une histoire destinée à la fois aux adultes qui pourront la regarder avec tendresse et parfois culpabilité (mais le film ne cherche pas à être moralisateur pour autant), mais aussi, et surtout aux enfants, qui (re)découvriront le garçon à la mèche blonde et ses aventures trépidantes. Le tout est rythmé par une bande-son au top, dont certains morceaux ont été écrits par Zep lui-même, et interprétés par des grands noms de la chanson française tels que : Jean-Jacques Goldman, Bénabar, Francis Cabrel, Alain Souchon (qui s’interrogent ensemble dans la chanson « Les filles à quoi ça sert ? »), ou encore Johnny Hallyday (qui fait une apparition animée amusante en chantant « La route est ta seule amie », lors d’un rêve de Titeuf dans le train). A noter également le titre « Lâchez-moi le slip » interprété par Toufo, et même la présence du britannique James Blunt avec « Why do I fall ».

Le DVD

Cette musique, très présente dans le film, on aurait aimé la retrouver dans les bonus dvd et non pas seulement l’entendre dans les menus.
Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose qui manque dans les bonus. Ainsi, ils ne présentent pas vraiment d’intérêt pour les enfants : que ce soit les réactions des jeunes spectateurs à la sortie d’une salle de cinéma (pas très intéressant, les enfants ne semblent pas vraiment à l’aise), ou encore la galerie photo en musique qui n’est pas très captivante et la bande-annonce classique du film.
Mais tout n’est pas perdu ! On appréciera ainsi la qualité de l’interview de Zep (qui dure un peu plus de huit minutes), dans laquelle le « papa » de Titeuf revient avec humilité et sincérité sur la création du film, et qui nous en apprend beaucoup sur les coulisses de ce film d’animation qui a nécessité un travail colossal. On notera également le making-of qui permet en outre de voir une scène « prendre vie » (la scène dans laquelle Titeuf apprend à rouler une pelle à l’aide d’une chaussette), et offre un panorama de personnes ayant travaillé sur tous les aspects techniques.

=> Toutes les infos sur Titeuf le film

Julie Aït-Messaoud (5 Août 2011)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter