TOUTES CES BELLES PROMESSES reçoit le Prix Jean Vigo.

L’acteur Sami Bouajila (Drôle De Felix, Embrassez Qui Vous Voudrez) remettait mardi soir le Prix Jean Vigo, qui encourage " un auteur d’avenir ". Le 52ème Prix a été décerné au réalisateur Jean-Paul Civeyrac (Ni D'Eve Ni D'Adam, Fantômes) pour son long-métrage Toutes Ces Belles Promesses. Dans la catégorie court-métrage, La Coupure de Nathalie Loubeyre, réalisatrice de la série C’est Pas Normal pour la Cinquième, a été récompensé.
Créé en hommage au réalisateur de L'Atalante et Zéro De Conduite, décédé à l’âge de 29 ans en 1934, le Prix Jean Vigo est attribué par un jury de critiques, d’exploitants et d’anciens lauréats. Pour les organisateurs, il ne s’agit pas " de récompenser un excellent film. L’œuvre peut montrer des faiblesses, des maladresses, des longueurs. Il suffit d’y découvrir une passion et un don ". Au cours des années précédentes, des réalisateurs qui ont fait leurs preuves par la suite ont été primés lors de la compétition Jean Vigo. Par exemple Cédric Ihan avec Trop De Bonheur, qui réalisa par la suite Roberto Succo ; Alain Resnais et Nuit Et Brouillard (On Connaît La Chanson) ; Jean-Luc Godard avec A Bout De Souffle (Eloge De L'Amour) et en 2002, Charles Njaman et Royal Bonbon, sortie en salles le 7 mai.

S.O. (30 avril 2004)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter