Très bon démarrage pour Rien à déclarer selon Pathé

mercredi 2 février 2011 - 16:07 | Showbizz
Rien À Déclarer, la comédie douanière franco-belge de Dany Boon affiche un "très bon démarrage" mercredi à l'issue de la première séance, a indiqué Pathé Distribution à l'AFP.
"Nous sommes à 9.318 entrées mercredi à 15H00 sur Paris intra-muros et la périphérie dont la moitié en périphérie", a précisé Jean-Claude Bordes, directeur-adjoint de Pathé Distribution qui venait d'informer Dany Boon des premiers chiffres disponibles.

Rien  à  déclarer  très  bon  démarrage


"Et quand ça marche en périphérie, ça marche en province", a-t-il insisté. "C'est un très bon démarrage, Dany Boon est soulagé et ravi".

Selon les chiffres de CBO box Office, Bienvenue Chez Les Ch'Tis avait réuni 5.775 spectateurs en première séance sur Paris et sa périphérie en février 2008.

En régions, Rien À Déclarer a attiré 817 spectateurs à Toulouse et 334 à Limoges pour la séance de 14H00, a détaillé M. Bordes, soulignant que "le film marche encore mieux dans les villes moyennes que dans les grandes".

Autre signe encourageant, selon lui, le film qui attaque sa deuxième semaine dans le Nord, après une sortie en avant-première le 26 janvier, a enregistré des entrées "équivalentes ou légèrement supérieures" au premier mercredi en début d'après-midi alors que la fréquentation baisse en règle générale.

"Ceci traduit un effet de bouche à oreille favorable", a relevé M. Bordes.

Rien À Déclarer a totalisé 309.317 entrées dans le Nord en une semaine sur 86 copies, et sort mercredi dans toute la France en 1.036 copies, "un nombre exceptionnel car peu de films le méritent mais pas inédit", a précisé Pathé.

En 2008, Astérix Aux Jeux Olympiques était sorti sur 1.074 copies, et Bienvenue Chez Les Ch'Tis sur 790.

=> Toutes les infos sur Rien à déclarer

(2 Février 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter