Un heureux événement : souriez, vous êtes parents ! (test DVD)

jeudi 2 février 2012 - 12:10 | Showbizz
Barbara (Louise Bourgoin) file le parfait amour avec Nicolas (Pio Marmaï), jusqu’au jour où, dans l'élan de leur bonheur conjugal, les tourtereaux décident de concrétiser leur affection par la décision de faire un enfant. De la conception à la grossesse, pour finir au passage à la parentalité, Nicolas et Barbara vont découvrir que l’arrivée d’un petit être dans leur vie va changer bien plus que leurs habitudes…


Baby Blues

À travers son adaptation du roman du même nom de Éliette Abécassis, Un Heureux Événement, le jeune réalisateur Rémi Bezançon (Ma Vie En L'Air, Le Premier Jour Du Reste De Ta Vie) nous démontre encore une fois qu'il est en totale adéquation avec son temps, touchant aux questions essentielles qui se présentent dans la vie d’une femme lorsqu’elle est sur le point de devenir mère : « Qu’attendre de l’arrivée d’un enfant ? » et « Quelles conséquences ce bouleversement aura-t-il sur nôtre vie ? ».

Le metteur en scène illustre avec soin la transformation qui s’opère chez le personnage de Barbara, qu’elle soit physique ou psychique. Non seulement elle devient mère, mais elle crée ce qui pour elle se traduit comme la source de tout un bonheur futur, une promesse. Pourtant, c’est au moment où l’on en vient à la période "après accouchement" qu’est mis le doigt sur un sujet délicat : la dépression post-natale. À partir de cet instant, le film prend un tout autre tournant, vers une atmosphère bien plus instable. On aborde alors un phénomène (moins rare qu’on ne le croit) : les difficultés rencontrées par beaucoup de couples après la naissance de leur enfant.


Si le sujet s’avère, de prime abord, complexe à traiter, Rémi Bezançon s’en sort avec beaucoup de talent. En mêlant réalisme et poésie, il crée un film touchant, à la fois pragmatique et séduisant. De part l’esthétisme qu’il apporte à chaque plan et l’interprétation visuelle qu’il donne aux sentiments que peuvent ressentir ses personnages, le réalisateur parvient à extraire du récit et à faire apparaître à l’écran toutes une palette d’émotions. Un exercice dangereux, mais qu’il accomplit au final avec beaucoup de classe, réussite qu'il doit aussi beaucoup à ses interprètes principaux.

Au cœur de la création de l’heureux événement

Si vous vous procurez le DVD d’Un Heureux Événement, vous ne devriez pas être déçu par ses compléments. En amateur de conception cinématographique vous devriez trouver votre compte parmi le making of du film, dévoilant ses petits secrets tel que la création d’un faux ventre et de faux seins pour transformer Louise Bourgoin en femme enceinte plus vraie que nature, la fabrication de faux excréments pour les scènes du changement de couche culotte, ou encore les difficultés rencontrées à travailler avec des enfants en bas âge. Vous pourrez également vous plonger dans la création musicale exécutée par l’artiste Sinclair, pour qui la conception de la bande originale du film ne revenait, de toute évidence, pas à un parcours de santé.


=> Toutes les infos sur Un Heureux événement

Audrey Soto (2 Février 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter