Un projet de reprise interne pour les Cahiers du Cinéma

Un projet de reprise interne des Cahiers du cinéma, dont le groupe Le Monde souhaite se séparer, a reçu mercredi le soutien d'une cinquantaine de personnalités de la culture et du septième art, dont les cinéastes Quentin Tarantino et Hou Hsiao Hsien. Emmanuel Burdeau et Thierry Lounas, respectivement rédacteur en chef et membre du comité de rédaction, ont élaboré un projet de reprise, soutenu à la fois par la rédaction et le conseil éditorial du titre.

" Ce projet entend assurer la pérennité de l'entreprise dans toutes ses composantes, tout en l'adaptant aux enjeux présents et futurs ", soulignent des personnalités de la culture et du cinéma dans un texte de soutien signé notamment par Laure Adler, Chantal Akerman, Xavier Beauvois, Barbet Schroeder, Hou Hsiao Hsien et Quentin Tarantino.
L'objectif de ce projet est à la fois de " redresser les comptes " et de " réinventer les Cahiers " tout en " s'inscrivant dans la continuité éditoriale " de la revue, a indiqué à l'AFP M. Lounas.
Ce projet a été présenté à la direction du Monde, a-t-il précisé, sans dévoiler le nom des partenaires financiers qui y sont associés. Dans un entretien à paraître dans Politis, M. Burdeau estime que Les Cahiers du cinéma doivent " élargir franchement leur champ critique : internet, fictions télévisuelles, littérature romanesque, art contemporain " et être une " revue de plaisir et de combat ".
Sur le plan financier, l'objectif est d'amener les Editions de l'Etoile, qui regroupent l'ensemble des activités des Cahiers (revue, livres, internet, photothèque...) à l'équilibre pour les soixante ans de la revue en avril 2011, indique-t-il, rappelant que le titre a été, à quelques exceptions près, " déficitaire tout au long de son histoire ". " Il y a des mesures d'économies à prendre, sans fragiliser l'équipe, et de nouvelles recettes à développer ", ajoute-t-il, citant une " campagne d'abonnements liée à la relance " et estimant " inévitable pour les Cahiers de devenir un acteur de la diffusion des œuvres ".

Selon la lettre spécialisée Presse News, l'hebdomadaire culturel Les Inrocks et le producteur Alain Kruger auraient également manifesté leur intérêt pour le titre.

(Le 9 Mai 2008 – Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter