Un prophète fâche Corsica Libera

samedi 23 mai 2009 - 23:06 | Showbizz
Les nationalistes corses indépendantistes ont dénoncé samedi le film de Jacques Audiard, estimant qu'il revêt un "caractère raciste" et entretient "la confusion entre militants politiques et voyous".

Petit rappel : Un Prophète - notre immense coup de cœur du Festival, et l'un des grands favoris pour la Palme d'or - raconte l'histoire d'un jeune homme d'origine arabe qui choisit la protection de co-détenus corses pour survivre en prison. Une histoire qui n’est pas du tout du goût des nationalistes corses de Corsica Libera, qui estiment qu'"au delà du caractère raciste d'un propos qui considère que la place privilégiée des Corses et des Arabes se trouve dans les prisons françaises, ce film, qui représente la France dans la compétition officielle du Festival de Cannes, relaie, inconsciemment ou non, une campagne menée par l'Etat français depuis bien longtemps. La confusion entretenue entre militants politiques et voyous est caractéristique de la propagande politique des régimes totalitaires et insulte, comme cela est devenu habituel pour certains, la Corse et son peuple. (…) Cette démarche est par ailleurs de nature à rendre dangereuse la situation des prisonniers politiques corses dans les prisons françaises".

Interrogé par l'AFP pour savoir si le mouvement prônait concrètement un boycott du film, l'un des rédacteurs du communiqué Eric Simoni a expliqué: "nous n'avons pas à appeler au boycott systématique de ce film, c'est plus un appel à la conscience des gens. Ces clichés à propos des Corses se retrouvent dans un film qui a une vocation artistique et représente la France au festival de Cannes" a-t-il poursuivi, "nous attendions plus de recul et de réflexion de la part du septième art". Aïe. Il n’empêche que le film de Jacques Audiard mérite largement d’être au Palmarès demain soir - et plutôt deux fois qu’une.

Tout Sur Cannes 2009 et Un Prophète...



=> Toutes les infos sur Un Prophète
=> Toutes les infos sur Cannes 2009

Aurélie Vautrin (Cannes, 16 mai 2009)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter