Un studio indien aide Dreamworks à s’émanciper !

lundi 22 septembre 2008 - 09:16 | Showbizz
Le groupe indien de télécommunications Reliance ADAG a accepté d'investir 1,2 milliard de dollars pour fonder une nouvelle société avec les studios DreamWorks de Steven Spielberg, a annoncé vendredi dernier le Wall Street Journal en citant des sources proches du dossier.
L'accord prévoit que Reliance Anil Dhirubhai Ambani Group (ADAG) investira 500 millions de dollars au capital et prêtera 700 millions de dollars, ce qui devrait aider DreamWorks SKG à se séparer des studios Paramount, du groupe américain Viacom.
La nouvelle société devrait être dirigée par Steven Spielberg et le PDG de DreamWorks Stacey Snider, et devrait produire une demi-douzaine de films par an, précise le Wall Street Journal. Cet investissement, dont la négociation avait été révélée en juin, représente le premier investissement de "Bollywood" - la puissante industrie indienne du cinéma, basée à Bombay - à Hollywood.
DreamWorks est détenu depuis 2006 par le groupe de médias Viacom, mais M. Spielberg et son partenaire David Geffen ont fait savoir qu'ils comptaient reprendre leur liberté dès que leur contrat leur permettrait. Selon le Wall Street Journal, M. Geffen doit quitter Paramount à l'issue de l'accord, et ne devrait pas participer à la nouvelle société
DreamWorks est spécialisée dans la réalisation de films "classiques", tels que Il Faut Sauver Le Soldat Ryan. Les projets de films en cours dans le giron de Paramount, comme un nouvel épisode des Transformers, devraient rester à la Paramount. Reliance appartient à l'homme d'affaires indien Anil Ambani, sixième fortune de la planète et héritier de l'une des principales familles d'entrepreneurs en Inde.

(22 septembre 2008 – AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter