Underworld : Nouvelle ère : Kate Beckinsale traquée (Test DVD)

lundi 11 juin 2012 - 16:20 | Showbizz
Alors que le troisième film de la franchise Underworld avait fait un bide auprès des critiques, le réalisateur Mans Marlind a tout de même pris le risque de donner une suite à la saga. Intitulé Underworld : Nouvelle Ère, le film est désormais disponible en DVD et Blu-Ray.


Comme le titre l'indique, une nouvelle ère approche pour les Lycans et les Vampires. Ayant toujours eu l'habitude de s'entre-tuer, les deux races vont devoir se confronter à l'espèce humaine qui, après avoir découvert leur existence, décide de les éradiquer de la surface de la Terre. Sélène, la plus redoutable des vampire, et son petit-ami, Michael, sont de retour et se retrouve alors traquer, séparer et capturer par des scientifiques. Sélène se fait alors réveiller douze ans plus tard par une mystérieuse petite fille...

On apprécie le retour de l'actrice Kate Beckinsale, toujours aussi jolie et impitoyable, dans le rôle de Sélène. Et il faut le dire, ce quatrième volet, qui est la suite du deuxième (le troisième étant un préquel du premier. Oui, il faut suivre !) est presque à la hauteur des deux premiers épisodes de la franchise.
Néanmoins, on n'aime pas les lycans : ils n'ont jamais été aussi peu réussis et n'ont rien des loups garous des précédents films.


Bonne nouvelle quand même, ce quatrième opus amène divertissement, scènes d'action, combats et mises à mort (plutôt très sanglantes d'ailleurs). La première partie du film suit Sélène à travers un monde où les hommes sont prêts à tout pour l'éliminer.

Ensuite, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyez car tout s'enchaîne : la fuite, la découverte d'une petite fille qui ferait presque peur, la rencontre avec un vampire rebelle, l'attaque d'un lycan géant et la scène finale de la vengeance de Sélène. Le film dure 1h25 mais on a pas le temps de dire "ouf" que c'est déjà terminé. La dernière scène a quand même le temps de nous laisser présager une suite, un cinquième film...

En bref, un scénario pas très original mais beaucoup de bagarres, beaucoup de sang, beaucoup de flingues pour un divertissement plaisant et pêchu.

Le DVD

Côté Bonus DVD, on ne retrouve rien de transcendant. Un commentaire audio du réalisateur, un clip vidéo de la musique Heavy Prey de Lacey Sturm ainsi qu'un bêtisier. Il faudra se tourner vers le Blu-ray pour avoir le plaisir de voir interviews, making-of, explications des effets spéciaux etc.


=> Toutes les infos sur Underworld : Nouvelle ère

Caroline Tessier (11 Juin 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter