Une chaise vide en symbole de l'absence d'Ai Weiwei au Festival du film en Suède

lundi 4 novembre 2013 - 19:08 | Showbizz
Quand le Festival du film de Stockholm commencera mercredi, on comptera parmi les jurés l'artiste chinois - mondialement célèbre - Ai Weiwei, représenté non par lui-même mais par une chaise vide.
M.Weiwei, qui n'est pas autorisé à quitter la Chine, a dessiné la chaise qui a été transportée depuis Pékin jusqu'à la capitale suédoise, à l'occasion du festival qui dure 12 jours.

"Je suis très heureux de faire partie du jury, parce que pour moi, c'est toujours important d'être impliqué", a t-il dit à l'AFP par téléphone. "Le modèle original vient d'une chaise classique", a-t-il dit, en ajoutant que ce modèle s'inspirait du style de l'époque de la dynastie Ming (ndlr: de 1368 à 1644). La principale différence c'est qu'il est impossible de s'assoir dessus, car une canne courbée y a été fixée en diagonale.


Le réalisateur a affirmé à l'AFP que c'était une manière ironique d'illustrer le fait qu'on lui interdise d'en faire usage. Nommé comme l'un des artistes les plus importants du monde par le magazine Artreview, l'artiste chinois visionnera et jugera les films depuis chez lui. Dans la mesure où la liberté est le thème du festival cette année, la nomination d'Ai parmi les six jurés est un signal fort.

"Nous voulions mettre à l'honneur les réalisateurs, artistes, auteurs et journalistes qui n'ont pas la possibilité de s'exprimer dans leurs pays", a souligné la directrice du festival Git Scheynius.

Ai Weiwei a expliqué à l'AFP qu'il avait créé la chaise pour la liberté et tout simplement parce qu'il avait la possibilité de le faire. "Je peux encore fabriquer un objet qui exprime mon anxiété et ma frustration", a t-il dit. M.Weiwei, accusé d'évasion fiscale par les autorités chinoises, a confié à l'AFP qu'il n'était pas certain de la raison pour laquelle les autorités ne lui avaient pas permis de sortir du pays.

Mme Scheynius a dit d'Ai Weiwei qu'il était "un artiste fantastique et l'un des seuls qui parvient à vraiment lier l'art à un message ". "Bien qu'il soit en Chine et que ses chances de s'exprimer sont limitées, il y parvient toujours", a t-elle remarqué.

Jeudi dernier, les organisateurs du festival ont protesté pacifiquement devant l'ambassade de Chine à Stockholm, en portant des T-shirts où était écrit : "Nous souhaitons que tu sois là".

En 2010, une autre chaise vide avait eu une retombée internationale quand le lauréat du Prix Nobel de la Paix Liu Xiaobo - qui avait été récompensé pour sa lutte prolongée et non-violente en faveur des droits de l'homme en Chine - n'avait pas pu se rendre à la cérémonie de la remise du prix à Oslo car il était en prison.

Le réalisateur iranien Mohammad Rasoulof, à l'origine du film Les Manuscrits Ne Brûlent Pas à propos des écrivains et des militants tués dans les années 1980,1990 sera aussi absent quand son film sera diffusé à Stockholm. Les autorités iraniennes détiennent son passeport depuis son retour d'Allemagne, d'après les organisateurs du festival.

La chaise de M. Weiwei sera dévoilée au public au cinéma Skandia pendant le festival, du 6 au 17 novembre. 180 films en provenance de 50 pays seront diffusés.

(5 novembre 2013 - AFP)
© 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter