Une exposition sur Le cinéma expressionniste allemand à découvrir !

A l'occasion de son 70ème anniversaire, la Cinémathèque Française présente jusqu'au 22 janvier 2007, une exposition sur l'expressionnisme allemand (1911-1925) qui s'appuie sur les nombreux documents réunis par Henri Langlois, fondateur de la Cinémathèque et Lotte Eisner, historienne du cinéma et auteur du célèbre ouvrage "L'écran démoniaque".

Des maquettes, dessins, affiches, manuscrits sont exposés dans un espace brillamment scénographié de murs distordus, d'ombres inquiétantes et de lignes fuyantes et cassées, le tout se développant autour du décor central du film Le Cabinet Du Docteur Caligari.
Celui-ci a été reconstitué à l'identique en 1970 par le décorateur Hermann Warm tel qu'il l'avait conçu cinquante et un ans auparavant !

L'exposition est composée de cinq thématiques principales correspondant aux caractéristiques qui définissent le mouvement expressionniste, à savoir la nature, les intérieurs, la rue, les escaliers et le corps expressionniste. À l'intérieur de chaque espace, les dessins et autres documents d'époque sont accompagnés d'extraits de films en lien direct avec la thématique, avec en fond sonore la petite musique de Peer Gynt utilisée par Fritz Lang dans M Le Maudit. Les commentaires restent précis et très construits avec notamment des citations des réalisateurs ou décorateurs comme Hermann Warm ou Fritz Lang et permettent de comparer les décors prévus à l'origine avec ceux qui ont été réalisés finalement par les metteurs en scène. Que l'on soit néophyte ou cinéphile, la découverte de ce pan de l'histoire du cinéma reste fascinante à plus d'un titre : entre la rêverie et l'irréel, le film expressionniste expose à travers son architecture distordue soulignée par un éclairage singulier, les états d'âmes torturées et hallucinées de ses personnages.

Le style expressionniste engendre jusque dans les années 1930 des films fantastiques comme Le Golem de Carl Boese et Paul Weneger ou le Nosferatu de Murnau mais aussi des films policiers comme Le Testament Du Docteur Mabuse… Autant d'oeuvres devenues des classiques qui constituent les inspirations principales des cinéastes d'aujourd'hui comme Tim Burton. Le catalogue qui accompagne cette exposition est un ouvrage essentiel car il constitue désormais une source unique où le public peut trouver une reproduction des documents inédits d'époque - que l'on retrouve dans l'exposition - avec également une réunion de l'ensemble des textes publiés autour du mouvement expressionniste allemand au cinéma écrits par Lotte Eisner, Werner Herzog ou Bernard Eisenschitz.

Après cette exposition, le visiteur n'a qu'une envie, c'est découvrir ou revoir les films présentés avec notamment des projections en ciné-concert uniques et rares, proposées tous les jeudis jusqu'à fin janvier 2007 !

Florence Pommery (14 novembre 2006)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter