Une Passion très controversée pour Mel Gibson

La Ligue anti-diffamation (ADL), une association qui lutte contre l’antisémitisme, s’est indignée de la dernière réalisation de Mel Gibson. Le film traite de la Passion du Christ. Selon l’ADL, les autorités et le peuple juifs y sont rendus responsables de la crucifixion de Jésus.

L’organisation américaine craint que ce long-métrage ne provoque la haine et l’intolérance envers la religion juive. L’association réclame que le film soit modifié afin d’ " être historiquement précis, théologiquement solide et libre de tout message antisémite ". Après avoir lu le script, la Conférence des évêques catholiques avait aussi protesté.

Pour sa part, l’acteur-réalisateur, catholique ultra conservateur, défend farouchement son œuvre. Au mois de juillet, il affirmait que le film était destiné à " engendrer une réflexion sérieuse dans des publics de diverses cultures religieuses ou sans culture religieuse qui sont plus ou moins liés avec cette histoire ". James Caviezel incarnerait le Christ et Monica Belluci Marie-Madeleine. Les dialogues, qui auraient coûté 25 millions de dollars (soit 21,06 millions d'euros) seront exclusivement en latin et en araméen… Sans sous-titres ! La Passion devrait sortir en 2004.

M.C.M. avec l’AFP (13 août 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter